Partie de voie navigable, dite tranchée de Buffon (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Voie navigable

Appelation d'usage

Partie de voie navigable dite tranchée de Buffon

Titre courant

Partie de voie navigable, dite tranchée de Buffon (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Buffon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 69 du versant Yonne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques, daté par source

Description historique

Partie en tranchée du bief 69. Son élargissement, avec celui des tranchées de Saint-Thibault, de Saussoy, et de la Croisée, sera réalisé à partir de 1875 par Pontvianne, entrepreneur près de Sancerre, d'après les projets dressés en 1873-1874 par les ingénieurs Chenot et Bazin. Les travaux seront achevés après juin 1879, date de l'adjudication à Olympe Soupé, d'Aisy, « des ouvrages à exécuter pour l'achèvement de l'élargissement de la tranchée de Buffon, d'après le projet dressé le 1er avril 1879 par M. Mauris, ingénieur ordinaire à Semur ». Car « les travaux autorisés par décision ministérielle du 30 juillet 1873 ont été adjugés en 1875. Mais les chômages ayant été supprimés en 1876, 1877 et 1878, l'entrepreneur, qui n'avait exécuté que les ouvrages situés au dessus de l'eau, demanda et obtint la résiliation de son marché ». L'ensemble était terminé en 1881 (Archives départementales de la Côte-d'Or, XIII S 1 a / 96). L'ingénieur en chef Bonnetat transmettait la lettre suivante au préfet de Côte-d'Or en janvier 1834 : « Par la pétition ci-jointe, le sieur Cassard, régisseur des forges d'Aisy et de Buffon, demande [...] l'autorisation d'employer aux réparations des grandes forges de Buffon les pierres provenant de la tranchée du canal à Buffon [...] M. l'ingénieur ordinaire Regnard-Roux m'annonçant qu'elles sont utiles pour la construction des perrés, murs de soutènement et empierrements, sur plusieurs parties de levées du canal, il n'est pas dès lors convenable d'accorder au sieur Cassard l'autorisation qu'il sollicite [...] » (Archives départementales de la Côte-d'Or, XIII S 1 a / 96).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon

Commentaire descriptif de l'édifice

Tranchée peu profonde. La berge maçonnée reçoit le chemin de halage puis un talus arboré.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

partie de voie navigable, dite tranchée de Buffon (canal de Bourgogne)
partie de voie navigable, dite tranchée de Buffon (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image