Pont routier isolé de Gissey-sur-Ouche (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Pont

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Pont routier isolé

Titre courant

Pont routier isolé de Gissey-sur-Ouche (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Gissey-sur-Ouche

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 33 du versant Saône

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1886, 1890

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

Pont du 2e quart du 19e siècle remanié en 1890 à l'initiative de l'ingénieur en chef Fontaine. C'est l'entrepreneur Philibert Amour, de Pont-de-Pany, par un marché passé de gré à gré vu l'urgence, qui se charge des travaux « de terrassements, chaussées, maçonneries, ferronneries et en général tous ceux nécessaires pour la reconstruction, avec tablier en fer » (l'ancien pont possédait un tablier en bois « dans un tel état de vétusté tel que la circulation des voitures y est devenue dangereuse »). « L'ouverture de l'ouvrage actuel qui est de 7,18 m était portée, par le reculement d'une des culées, à 9,80 m comprenant une passe de 6,10 m et de banquettes ayant, celle de halage 2,60 m et celle de contre-halage 1,10 m. La hauteur libre sous le pont était fixée à 3,70 m dans l'axe [...]. La largeur du tablier était de 4 m dont une chaussée de 2,50 m et deux trottoirs de 75 cm chacun ». Le projet est légèrement remanié à cause de la résistance jugée insuffisante du tablier prévu. Coût total final (15 000 frs au départ) : 16 000 frs (dont 6 000 frs pour le tablier et 4 600 frs pour les maçonneries et parements). Un pont provisoire est destiné à maintenir les communications. Les travaux ont été suivi par Galliot, ingénieur ordinaire (Archives départementales de la Côte-d'Or, XIII S 1 a / 143). D'autres sources citent une date et des entrepreneurs différents : reconstruction avec tabliers métalliques et voûtes en brique des ponts isolés avec tabliers en bois sur culées de pierre de Châteauneuf, Crugey et Gissey en 1886, sous la direction de François-Marie Galliot, ingénieur ordinaire, et de Henri Bazin, ingénieur en chef, avec comme adjudicataires Ernest Naigeon et Jules Margueron, de Dijon (Archives nationales, F 14 12520). Tablier métallique moderne avec voûtes en béton. Les anciens parapets en métal ont été conservés lors de cette réfection. Ce pont assure la desserte du village.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille, métal, béton

Commentaire descriptif de l'édifice

Culées en pierre, tablier en métal avec voûtes en béton. Remploi des anciens parapets en métal sur toute la longueur du pont. Il est prolongé sur la rive gauche par le pont ancien sur l'Ouche (IA00059785).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/2
pont routier isolé de Gissey-sur-Ouche (canal de Bourgogne) ; pont (canal de Bourgogne)
pont routier isolé de Gissey-sur-Ouche (canal de Bourgogne) ; pont (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image