Cimenterie de Crugey (activités liées au canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cimenterie

Titre courant

Cimenterie de Crugey (activités liées au canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Crugey

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 18 du versant Saône

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Ancienne cimenterie ruinée témoignant encore des nombreux établissements autrefois installés le long du canal en général et dans l'Auxois en particulier. C'est en 1910 qu'André Letellier décide d'exploiter le calcaire des collines pour la fabrication de chaux ; la construction de l'usine est achevée en 1913 et l'activité débute en 1914 sous la direction de Pierre Faure. En 1925, l'usine possède sept fours à chaux. La Résistance en sabota les installations en 1944. Après la guerre, une cimenterie s'ajoute à la fabrication de la chaux. Cette usine a produit le ciment utilisé pour la construction des grands bâtiments publics dijonnais de l'après-guerre (centre hospitalier régional, université ...) (Archives départementales de la Côte-d'Or, WW 22 805 ; Berthiot A. "L'industrie de la Côte-d'Or. Dijon et la Côte-d'Or en 1911", Dijon, 1911, t. 1, p. 533-534 ; "Précieuses chaux de Crugey", dans le Bien Public du dimanche 23 mai 2004 ; "Crugey : un siècle de vie au village" dans le Bien Public du 27 août 2010). Le port de cette usine se plaçait au 5ème rang des ports du canal en 1926 (A. Desaunais, "Le canal de Bourgogne et son trafic", Etudes rhodaniennes, t. 4, 1928, p. 115-156). Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, elle se transforme en usine souterraine de munitions. On peut aussi signaler que dès 1914, deux maisons destinées aux cadres sont construites à proximité du site industriel, rive gauche ; des habitations pour les ouvriers furent quant à elles construites près de Pont-d'Ouche. L'usine ferme ses portes en 1985.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

En 1911, les bâtiments s'étageaient "au flanc du côteau au sommet duquel est extrait le calcaire. Un cable transporteur aérien fait franchir aux bennes de charbon les 50 m de dénivellé entre le sommet des fours et le chemin de halage du canal qui sert de quai de débarquement. On doit aussi une mention spéciale au plan mobile ... qui transporte directement les sacs des magasins de dépôt au bateau en chargement amené à cet effet le long du chemin de halage" (A. Berthiot. L'industrie de la Côte-d'Or, Dijon et la Côte-d'Or en 1911. Dijon, 1911, t. 1, p. 533-534). Le mur de quai, construit en 1911, avait été allongé en 1914. Le long de celui-ci, M. Letellier, propriétaire de l'établissement, avait obtenu en 1912 l'autorisation d'établir un chemin de fer à voie de 60 "pour activer le chargement de ses marchandises sur bateaux". Puis, en 1920, André Letellier avait pu installer d'une voie Decauville d'une longueur de 1000 m sur l'accotement du chemin de halage du bief 18, entre son usine et le pont sur l'écluse 18, pour relier l'établissement à la gare de Pont-d'Ouche (Archives départementales de la Côte-d'Or, XIII S 1 b / 13).

État de conservation (normalisé)

Désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/2
cimenterie de Crugey (canal de Bourgogne)
cimenterie de Crugey (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image