maison et ancien moulin à huile

Désignation

Dénomination

maison, moulin

Précision sur la dénomination

moulin à huile

Titre courant

maison et ancien moulin à huile

Localisation

Localisation

Bourgogne 21 Marcilly-Ogny

Aire d'étude

Pouilly-en-Auxois

Lieu-dit

Collonges

Adresse

Grande Rue ()

Référence cadastrale

1937 A3 341

Milieu d'implantation

en écart

Historique

Datation des campagnes principales de construction

16e siècle, 19e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Le logis pourrait dater du 16e siècle, comme en témoignent la cheminée et le jour de la façade postérieure, mais l'aspect actuel des deux bâtiments remonte au 19e siècle.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon

Matériau de la couverture

tuile mécanique, calcaire en couverture

Vaisseau et étage

en rez-de-chaussée, comble à surcroît

Type de la couverture

toit à deux pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier intérieur : échelle, en charpente

Source de l'énergie

énergie animale

Commentaire description

Situé dans un alignement, le bâtiment antérieur abritant le logis comprend trois pièces au rez-de-chaussée et un comble à surcroît accessible par une échelle de meunier. La façade est percée d'une porte et d'une fenêtre dont le piédroit commun forme à l'intérieur un corbeau qui supporte une poutre du plafond. La pièce principale à l'avant occupe toute la largeur du bâtiment ; une vaste cheminée adossée au mur-pignon gauche présente un faux-manteau formé de deux consoles chanfreinées en pierre et d'un linteau en bois ; à gauche de la cheminée, une niche à feuillure est ménagée dans l'épaisseur du mur. La deuxième pièce comporte dans l'angle postérieur droit un évier éclairé par un jour chanfreiné et deux tablettes de pierre superposées, surmontées d'un petit placard encastré en pierre ; une porte est ouverte dans le mur postérieur. Isolé à l'arrière du logis, le moulin à huile est un bâtiment de plan carré à couverture de laves. Il comporte une cheminée à linteau de bois avec four semi-circulaire et contient un pressoir et un moulin à meules de pierre. La meule dormante, d'un diamètre de deux mètres, repose sur un muret maçonné discontinu, la meule tournante, d'un mètre de diamètre, était mue par un cheval attelé à un joug de bois relié à son axe. La fabrication de l'huile suivait trois étapes : les graines (colza ou navette) étaient pressées à la main entre deux cylindres puis broyées dans les meules de pierre, enfin chauffées dans la cheminée et introduites dans le pressoir.

Technique du décor des immeubles par nature

sculpture

Représentation

rosace

Précision sur la représentation

Le linteau de la cheminée du logis est sculpté d'une rosace.

Etat de conservation

désaffecté, mauvais état

Protection

Eléments remarquables

cheminée

Observations

La cheminée du logis est à remarquer. Le moulin offre un exemple de meule à traction animale dont le système d'attelage est conservé.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1982

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fromaget Brigitte, Réveillon Elisabeth

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55