ancien moulin à eau dit moulin Genot

Désignation

Dénomination

moulin

Précision sur la dénomination

moulin à eau ; moulin à grain

Appellation et titre

Moulin Genot

Titre courant

ancien moulin à eau dit moulin Genot

Localisation

Localisation

Bourgogne 21 Marcilly-Ogny

Aire d'étude

Pouilly-en-Auxois

Lieu-dit

Moulin Genot

Adresse

R.D. 36

Référence cadastrale

1937 C1 117

Milieu d'implantation

isolé

Cours d'eau

ruisseau de Doran

Parties non étud

logis, remise

Historique

Datation des campagnes principales de construction

milieu 19e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Le moulin a vraisemblablement été bâti au milieu du 19e siècle (à l'intérieur, un graffiti mentionne la date du 5 novembre 1863). La grande roue a été reconstruite en 1922 pour une somme de 5 000 F. Le moulin a cessé de fonctionner vers 1965 (renseignements communiqués par le propriétaire).

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, enduit partiel

Matériau de la couverture

ardoise, tuile mécanique

Vaisseau et étage

1 étage carré, comble à surcroît

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier intérieur : escalier droit, en charpente

Source de l'énergie

énergie hydraulique

Commentaire description

Le bâtiment du moulin comprend un rez-de-chaussée divisé en deux parties : à droite le logis du meunier, à gauche le mécanisme, un étage carré où sont situées les meules et un comble à surcroît. Derrière ce bâtiment se trouve une grande remise, ancien hangar autrefois ouvert en façade, dont la charpente présente des assemblages en trait de Jupiter ; il pouvait abriter une batteuse à grain, qui était mûe par la roue du moulin. Située entre le moulin et la remise, la grande roue à augets en coeur de chêne mesure 5, 85 m de diamètre, chaque auget contenant l'équivalent d'une feuillette (128 litres). Provenant d'un petit bief fermé par une vanne, l'eau arrivait par le haut et se déversait par une abée ; la chute de six mètres développait une force de douze chevaux vapeur. L'axe de la grande roue faisait tourner une roue dentée appelée rouet de fosse, qui entraînait une seconde roue dentée dont l'axe porte une roue d'un diamètre plus important ; celle-ci engrenait dans la roue en fonte d'un arbre vertical. Sur cet arbre, une grande roue à dents de bois entraînait les axes des meules au moyen de deux roues dentées en fonte. La rotation de l'arbre servait également à un système de treuil pour faire monter les sacs de grain. Les deux meules, en pierre de La Ferté-sous-Jouarre, sont constituées de plusieurs blocs cerclés ; elles sont entourées d'un coffrage de bois nommé cerce. La plus grosse servait pour le blé, la seconde pour les autres céréales.

Etat de conservation

désaffecté

Protection

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM21009479, IM21009480

Intérêt de l'oeuvre

à signaler

Observations

L'intérêt de cet ancien moulin à grain est d'avoir conservé sa roue à augets et l'ensemble de son mécanisme.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1982

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Réveillon Elisabeth

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55