Église Saint-Guillaume d'Aquitaine

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Guillaume d'Aquitaine

Titre courant

Église Saint-Guillaume d'Aquitaine

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Marcilly-Ogny ; Grande rue

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pouilly-en-Auxois

Lieu-dit

Ogny

Adresse de l'édifice

Grande Rue ()

Références cadastrales

1937 F1 29

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Eglise construite dans la première moitié du 18e siècle. Dépendant d'abord de la paroisse de Sussey, Ogny fut érigé en cure en 1753. La commune a été rattachée à Marcilly en 1849.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; essentage d'ardoise

Matériaux de la couverture

Tuile plate ; ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'arêtes

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; toit à deux pans ; croupe ; flèche carrée

Commentaire descriptif de l'édifice

Implantée au centre du village, dans l'enclos du cimetière, l'église est constituée d'un vaisseau unique voûté en berceau, flanqué de deux chapelles latérales voûtées d'arêtes, avec lesquelles il communique par une large arcade en plein-cintre. Il est éclairé par des fenêtres en plein-cintre, quatre pour la nef, deux pour les chapelles et deux pour le choeur. Le portail antérieur, en arc segmentaire, est inscrit dans une embrasure rectangulaire et surmonté d'un oculus. Deux portes latérales rectangulaires à embrasure en arc segmentaire sont percées dans le mur sud à l'aplomb de la première fenêtre et dans le mur extérieur de la chapelle nord ; la porte murée de la sacristie, dont les murs sont éboulés, se trouve sous la fenêtre sud du choeur. Six hauts contreforts à chaperon taluté épaulent l'édifice. Le petit clocher en charpente, situé en façade, est essenté d'ardoise. La couverture est formée d'un toit à longs pans à croupe sur le vaisseau, de toits à deux pans à croupe sur les chapelles, d'une flèche carrée sur le clocher. De très nombreuses marques de tâcherons sont visibles sur les éléments en pierre de taille (encadrements des baies, chaînes d'angle et contreforts) : lettres de l'alphabet (B, C, D, G, M, P, T, V, Y) et, sur les fenêtres, chiffres romains indiquant de bas en haut l'ordre de superposition des assises. Une restauration intérieure récente a mis à nu la maçonnerie de la partie inférieure des murs et des voûtes des chapelles.

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM21009485 ; IM21009492 ; IM21009482 ; IM21009494 ; IM21009498 ; IM21009500 ; IM21009483 ; IM21009486 ; IM21009487 ; IM21009481 ; IM21009488 ; IM21009491 ; IM21009502 ; IM21009496 ; IM21009489 ; IM21009493 ; IM21009484 ; IM21009501 ; IM21009495 ; IM21009497 ; IM21009499 ; IM21009490

Observations concernant la protection de l'édifice

Edifice homogène qui, malgré une réfection intérieure drastique, a conservé une partie de son mobilier d'origine.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1982

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fromaget Brigitte ; Réveillon Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/9