POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Beaune ; 18 rue de Lorraine

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Beaune centre

Adresse de l'édifice

Lorraine (rue de) 18

Références cadastrales

1968 AC 190

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Boutique ; cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1577

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par analyse stylistique

Description historique

Maison dont le décor de façade, daté par une inscription de 1577, est attribué à Hugues Sambin. Une autre inscription (qui se retrouve presque à l'identique dans une maison de Bourg-en-Bresse) mais côté cour, a parfois fait penser que la maison beaunoise avait été le siège d'une société littéraire. L'ensemble a été très remanié pour être fonctionnalisé selon les normes actuelles.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon (enduit)

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré ; étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée sans travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour

Commentaire descriptif de l'édifice

La distribution de cette demeure reste classique, voire même archaïsante : peut-être s'agit-il du remaniement d'un édifice plus ancien que ne le laisserait supposer la date de 1577 inscrite en façade au 1er étage . Néanmoins, ce qui fait l'interêt de cette maison, c'est justement le décor de sa façade, unique à Beaune à faire autant d'emprunts aux motifs chers à Hugues Sambin et à son style. Seules quelques demeures dijonaises peuvent servir de comparaison au niveau bourguignon quant-aux lucarnes épaulées de cariatides : la maison Malyon (angle rue Chaudronnerie rue Verrerie) , la maison des Cariatides (28 rue Chaudronnerie) , la maison dite du grand saint Antoine (angle rue de la manutention rue des vieilles écoles) , la maison Maillard (place Notre-Dame). Les larges baies en plein cintre du rdc (retrécies aujourd'hui) devaient sans doute servir d'ouvertures à une boutique. Elles n'ont pour seul ornement que l'alternance du traitement des claveaux.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme architecturale : fronton, obélisque monumental ; ornement à forme animale : mufle : lion ; ornement : représentation humaine : cariatide

Description de l'iconographie

L'unique lucarne concentre l'essentiel du décor : couverte d'un fronton cintré orné de denticules sur son pourtour et d'un mufle de lion en son centre (ce fronton étant lui-même sommé d'un obélisque) , elle est épaulée par deux cariatides.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1927/12/29 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façade et toiture : inscription par arrêté du 29 décembre 1927

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Lucarne

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/4