Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Corrèze (19) ; Brive-la-Gaillarde ; 16 boulevard Edouard-Lachaud

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Brive-la-Gaillarde centre

Canton

Brive-la-Gaillarde 1

Adresse de l'édifice

Edouard-Lachaud (boulevard) 16

Références cadastrales

1973 BK 248

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1883

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Puybaret (commanditaire)

Description historique

Maison construite en 1883, pour le sieur Puybaret, avoué, sur l'emplacement de deux petites maisons, encore visibles sur le plan d'alignement de 1868. Sur l'arrière, la construction est poursuivie au-dessus du porche qui enjambait déjà la rue de la Poterie avant la reconstruction de la maison (ce porche urbain est visible sur certains plans, dont celui de 1839). Au-delà du porche, sur la rue des Récollets, le programme de construction s'est poursuivi par un immeuble (même corniche courant sur la maison, le porche et l'immeuble).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier en fer-à-cheval, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Construction en grès local dit brasier. L'accès au rez-de-chaussée surélevé se fait par un degré extérieur en fer à cheval, à double volée tournante autour d'un petit bassin creusé dans le massif du perron. Un escalier intérieur tournant, en charpente, desservait les quatre niveaux, du soubassement au comble, il manque la partie entre le soubassement et le rez-de-chaussée surélevé. Lucarnes à devants en maçonnerie. Grille de clôture du jardin et rampe du perron en ferronnerie.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

Commentaires d'usage régional

Maison résidentielle

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Perron

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chavent Martine

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine, Maison de la Région - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Limoges - 27, boulevard de la Corderie – CS 3116 - 87031 Limoges Cedex 1 – 05 55 45 19 00