Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Corrèze (19) ; Brive-la-Gaillarde ; 37 rue Charles-Teyssier

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Brive-la-Gaillarde centre

Canton

Brive-la-Gaillarde 1

Adresse de l'édifice

Charles-Teyssier (rue) 37

Références cadastrales

1823 K 160

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 12e siècle 13e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

15e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Lieu de conservation d'un élément architectural déplacé

Parties déplacées à : 19, Brive-la-Gaillarde (?)

Description historique

Maison datant de la fin du 12e siècle ou du début du 13e siècle possédant un décor de façade qui s'inscrit dans la tradition romane. Elle avait été acquise par les Clarisses pour être annexée à leur couvent, situé à proximité (selon le plan levé pour la vente par lots du couvent, en 1793, elle était contiguë à leur chapelle). Les baies d'origine, au niveau du 1er étage, avaient été modifiées par le percement de deux fenêtres au 15e siècle et d'une autre plus tardivement. Elle a été détruite en 1962 par la ville qui l'avait achetée pour installer à son emplacement des bâtiments provisoires pour le lycée de filles, alors en réfection. Selon le rapport contenu dans le dossier de demande de protection au titre des Monuments historiques, dressé par M. de Bussac, inspecteur, une arcature, une colonnette surmontée d'un chapiteau et deux modillons auraient été déposés au musée municipal.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille, enduit partiel

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Maison à deux étages carrés, les percements du premier étage se composant à l'origine de deux grandes baies à tympan, flanquées de baies plus petites.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Billette ; crochet ; feuillage ; masque

Description de l'iconographie

Une partie des arcatures des baies et du bandeau d'imposte était décorée d'un cordon de billettes, les chapiteaux des colonnettes étaient décorés de crochets ou de feuillages. Les modillons du cordon d'appui étaient sculptés de masques peu identifiables sur les photos (têtes humaines ou monstres). Selon Louis de Nussac, il y aurait eu aussi des sculptures représentant un "sonneur d'olifant" et "un homme au baril".

Commentaires d'usage régional

Maison hors typologie

État de conservation (normalisé)

Détruit

Protection et label

Eléments remarquables dans l'édifice

Baie

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chavent Martine

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine, Maison de la Région - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Limoges - 27, boulevard de la Corderie – CS 3116 - 87031 Limoges Cedex 1 – 05 55 45 19 00

Façades: vue diagonale
Façades: vue diagonale
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image