Hôtel Desbrülys

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel Desbrülys

Titre courant

Hôtel Desbrülys

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Corrèze (19) ; Brive-la-Gaillarde ; 7 rue Blaise-Raynal

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Brive-la-Gaillarde centre

Canton

Brive-la-Gaillarde 1

Adresse de l'édifice

Blaise-Raynal (rue) 7

Références cadastrales

1823 K 177, 1973 BM 39

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Desbrülys famille (propriétaire)

Description historique

Ancienne propriété de la famille Maledent d'Enval ou de la Cabanne, achetée par la famille Desbrülys, qui, selon Louis de Nussac, fait construire l'hôtel vers 1762-1765. Sur le plan Massénat du 18e siècle, levé dans les années 1744-1750, le propriétaire apparaît sous le nom de Lacabanne, ce qui confirme que la reconstruction n'est pas antérieure à la levée du plan. L'accès devait se faire par la cour située rue du Salan, dotée d'un portail monumental et d'un perron bien visibles sur le plan de 1868. En 1884, le propriétaire demande l'alignement pour la reconstruction des piles de ce portail, signalé par L. de Nussac en 1930, mais qui n'existe plus. D'importants réaménagements intérieurs ont été faits, sans doute vers la même époque, à la fin du 19e siècle. L'escalier d'origine n'existe plus, son emplacement et sa forme sont difficiles à préciser. L'accès à l'escalier actuel, construit sur forme tournante, en charpente, se fait par une porte ouvrant rue Blaise-Raynal. Une maison située sur la même parcelle, en fond de cour, également construite au 18e siècle par la famille Desbrülys, est étudiée séparément (voir dossier maison, 6 rue du Salan). Un petit bâtiment annexe a été ajouté sur la cour au 20e siècle, à l'emplacement du perron.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés, croupe brisée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Bâtiment rectangulaire avec aile en retour sur la cour. Grès fin de Grammont en pierre de taille pour la façade principale, grès local dit brasier pour les autres élévations. Façade sur rue à élévation ordonnancée. Fenêtres à garde-corps galbés, en ferronnerie. Devants de lucarne en maçonnerie.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie, maçonnerie

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1964/11/16 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Façade sur rue et toitures correspondantes (cad. K 177) : inscription par arrêté du 16 novembre 1964.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1991

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chavent Martine

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine, Maison de la Région - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Limoges - 27, boulevard de la Corderie – CS 3116 - 87031 Limoges Cedex 1 – 05 55 45 19 00