Manoir

Désignation

Dénomination

manoir

Titre courant

Manoir

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 16 Chassiecq

Aire d'étude

Communauté de communes du Confolentais

Canton

Champagne-Mouton

Lieu-dit

la Maingoterie

Référence cadastrale

1986 C1 194

Milieu d'implantation

isolé

Parties non étud

grange, cour

Historique

Datation des campagnes principales de construction

17e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Datation en années

1838

Justification de la datation

porte la date

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Ce fief appartenait au 16e siècle à la famille de Salignac. En 1755 y nait le futur général Pierre Garnier de la Boissière, comte sénateur d'Empire. Le manoir figure sur le plan cadastral de 1835. L'emprise du logis est semblable à celle qu'il occupe actuellement. Les corps de bâtiments qui l'entourent sont différents et la cour était close. Le logis semble dater du 17e siècle comme le confirme un escalier droit en pierre. Sur une des deux granges se trouve l'inscription 1838. Les autres corps de bâtiments ne sont pas antérieurs au 19e siècle. L'ensemble a été remanié au 20e siècle.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, enduit

Matériau de la couverture

tuile creuse

Vaisseau et étage

1 étage carré, comble à surcroît

Type de la couverture

toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier intérieur : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire description

Le manoir est en retrait par rapport à la route. Les différents corps de bâtiment occupent trois des côtés de la cour ouverte. Le logis, à l'ouest, est un long et haut bâtiment, sans travées. Le linteau de la porte de gauche porte un blason martelé. Les encadrements des baies ont été refaits. Les chaînes d'angle sont irrégulières. En face du logis, à l'est, se trouve un hangar métallique, et une longue grange sous deux toits de hauteur différente. La porte de gauche, en plein cintre est murée ; sa clef porte la date 1838. Une petite porte en plein cintre lui est accolée à droite. De cette porte jusqu'au chaînage d'angle (irrégulier) sont percées deux petites baies rectangulaires en rez-de-chaussée. La porte du pignon droit a une porte rectangulaire encadrée de deux autres portes à linteaux de pierre. Sur le côté nord de la cour se trouve une seconde grange à façade en mur gouttereau, à porte rectangulaire décentrée à gauche. Aux extrémités de la façade se trouvent deux autres petites portes rectangulaires. Les linteaux sont en bois. Les chaînages sont irréguliers.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général, © Communauté de communes du Confolentais

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Debelle Jacqueline

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel