Prieuré Saint-Michel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Prieuré

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Michel

Titre courant

Prieuré Saint-Michel

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente (16) ; Champagne-Mouton

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté de communes du Confolentais

Canton

Champagne-Mouton

Références cadastrales

1991 AB 356

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle ; 15e siècle ; 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le prieuré Saint-Michel de Champagne-Mouton appartenait au diocèse de Poitiers jusqu´à la Révolution. Il date du 12e siècle pour ses parties les plus anciennes. Il aurait été rattaché autrefois à l´abbaye Saint-Michel de la Cluse, en Savoie, avant de revenir au monastère de Bussière-Badil, en Limousin . Le prieur était dispensé de résidence, il pouvait ne pas être prêtre. L´église était commune à la paroisse et au prieuré. L´église primitive était en forme de croix latine. Le clocher d´origine, octogonal selon Monsieur Du Vignaud, était situé à la croisée du transept. Les deux murs est les bras du transept ouvraient sur deux absidioles. Le portail date du 12e siècle, il a été déplacé au 19e siècle. Le mur nord de la nef pourrait également dater du 12e siècle mais trois contreforts ont été remontés au 19e siècle. La légende locale prétend que pendant la Guerre de Cent Ans, les Anglais auraient bombardé l´église, détruisant une grande partie de l'édifice. Le mur sud de la nef semble en effet avoir été reconstruit au 15e siècle, en même temps que la voûte de la nef, qui porte l´écusson des de La Chambre, seigneurs de Champagne-Mouton après 1428. En 1510, une chapelle latérale a été construite contre le mur sud de la nef par Alexandre de Farthays, gentilhomme écossais. Les Guerres de Religion auraient fait subir à l´église de Champagne-Mouton de graves dommages sans qu´on puisse les définir exactement. Le clocher a été détruit à une date inconnue, avant 1591. La paroisse Saint-Martin a été annexée par la paroisse Saint-Michel entre 1610 et 1622. L´église se trouvait dans un très mauvais état au 18e siècle. De 1822 à 1829, l´abside et le transept alors à l´abandon, sont munis d´une charpente et d´un toit. La sacristie a été construite en 1838. La chapelle latérale de la nef est restaurée en 1862. En 1859, l´architecte Lemaire de Confolens établit un plan pour la construction d´un clocher en saillie sur la façade. Abadie, qui siège au Conseil Départemental des Bâtiments Civils, est contre ce projet et préfère un clocher sur la croisée du transept. Cet emplacement se révèle trop onéreux et le clocher fut bâti à partir de 1864 au-dessus de la première travée de la nef, en légère saillie par rapport à la façade. Il a donc fallu déplacer le portail. Ce déplacement a fait disparaître une partie des sculptures du portail, décrites par l´abbé Michon. Plusieurs pierres sculptées ont été remplacées. L´entrepreneur est Pierre Roy de Champagne-Mouton. En 1864, deux fenêtres ont été percées dans le mur nord de la nef. En 1874, quatre contreforts ont été remontés, trois contre le mur nord de la nef et un à l´entrée de la cour du presbytère. En 1891, des travaux comprennent la construction d´une voûte d´arêtes sur la croisée du transept, la construction d´une voûte en berceau sur le transept et l´abside en briques de Roumazières, la construction d´arcs doubleaux avec des pierres provenant des carrières de Grosbot et la réfection des plafonds du transept. L´architecte est Jean Roy de Chabanais, l´entrepreneur est Jean Meunier de Chasseneuil.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; pierre de taille ; moellon ; enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse ; ardoise

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Sculpture

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Animal fabuleux ; oiseau ; cheval ; personnage ; saint Nicolas ; figure biblique ; hostie ; burette ; voile ; calice ; ange ; agneau

Description de l'iconographie

Saint Nicolas ; personnage biblique ; hostie ; burette ; voile ; calice ; ange ; agneau.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1948/11/29 : inscrit MH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ourry Yann ; Debelle Jacqueline

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07

1/56