Maison de tuilier, actuellement Restaurant du Littoral

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Genre du destinataire

De tuilier

Appelation d'usage

Restaurant du Littoral

Destination actuelle de l'édifice

Restaurant

Titre courant

Maison de tuilier, actuellement Restaurant du Littoral

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Bouches-du-Rhône (13) ; Marseille 16e arrondissement ; 100 plage de Estaque ; impasse Narcisse

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Grand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux

Lieu-dit

Estaque-Eglise ou de l'Estaque-Plage (quartier de l')

Adresse de l'édifice

Estaque (plage de) 100 ; Narcisse (impasse)

Références cadastrales

1819 Séon 952,953, 1978 Estaque L 149, L 190, L191

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle (détruit), 3e quart 19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1874

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Veran Jacques (commanditaire)

Description historique

Cette maison familiale a été construite en 1874, par Jacques Veran époux de Louise Roux en remplacement de deux petites maisons qu'il a démolies, l'une acquise en 1868 de Noël Carvin, qui lui-même avait démoli une petite construction antérieure, l'autre issue d'un partage Icard. Cette nouvelle maison est attenant à l'arrière de petites constructions (remise) qu'il construit (parcelles L 190,191). Un inventaire des biens mobiliers de Louise Roux en 1882 permet de décrire la maison. Par la suite, en 1907, le cadastre enregistre la construction nouvelle d'une véranda de quinze fenêtres par un cabaretier. Dans la seconde moitié du 20e siècle, le bâtiment a été fortement modifié, notamment par le percement de grandes baies.
Jacques Veran est fabricant tuilier à l'Estaque et son épouse Louise Roux a hérité des possessions de Noël Carvin dans le quartier de l'Estaque-Eglise.
Les remises à l'arrière sur l'impasse Narcisse ont été transformées en petits logements.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

2 étages de soubassement, 2 étages carrés

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

Initialement, la maison comporte deux étages sur rez-de-chaussée. Au rez-de-chaussée se trouvent une chambre servant de salon éclairée par deux fenêtres, un salon donnant sur la mer éclairée par deux fenêtres et une cuisine sur le derrière. Au premier étage, se trouvent quatre chambres, deux contigües sur l'avant dont une avec alcôve éclairée par deux fenêtres et deux sur l'arrière, au second étage, deux chambres contigues donnant sur la mer, et une sur l'arrière.
La maison est très modifiée mais elle compte le même nombre d'étage et sans doute la même emprise au sol. A l'arrière, deux petites maisons à deux étages de soubassement, adossées au fond de la parcelle, abritent quatre petits logements. Chacune ne compte que deux baies au second niveau. Elles sont couvertes de tuiles creuses. Elles sont accessibles par le passage du Pataclet sous l'immeuble (Référence IA13001149).

Commentaires d'usage régional

Ensemble à maison de fond

État de conservation (normalisé)

Remanié

Protection et label

Observations concernant la protection de l'édifice

Exemple d'évolution d'une occupation de parcelle par deux constructions puis par une maison puis un restaurant, mais les volumes sont grosso modo les mêmes, le parcellaire étant contraignant. Exemple de maison familiale à deux étages d'un fabricant tuilier de moyenne importance et d'évolution sociale : reconversion à la génération d'après dans la restauration. Cette maison familiales assez spacieuse est à comparer à d'autres maisons familiales construites dans les années 1840-1850 : maison Désiré Veran (parcelle E 73, non étudiée), maison Icard (Référence IA13004521), maison Carvin (Référence IA13001498). £Avec les constructions voisines (Référence IA13001149 et Référence IA13004522), cette maison forme un petit alignement de maisons ou d'immeubles reconstruits dans les années 1860-1870 sur des emplacements déjà construits un demi-siècle avant. Ces reconstructions in situ attestent de la valeur accordée à cet espace littoral.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fuzibet Agnès, Gontier Claudie

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66