Rue Jumelles, du lotissement concerté des Creux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Rue

Appelation d'usage

Rue Jumelles

Titre courant

Rue Jumelles, du lotissement concerté des Creux

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Bouches-du-Rhône (13) ; Marseille 16e arrondissement ; rue Jumelles

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Grand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux

Lieu-dit

Estaque-Eglise ou de l'Estaque-Plage (quartier de l')

Adresse de l'édifice

Jumelles (rue)

Références cadastrales

1978 Estaque L 36 à 52, 57, 59 à 62, 64 à 66, 186 à 189, 193 à 195, 199

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Tuilerie, maison, jardin, presbytère, mur de clôture, lotissement

Nom de l'édifice

Lotissement concerté des Creux

Références de l'édifice de conservation

IA13001485

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Druilhe Julien (promoteur), Thobert Jean-Baptiste (promoteur)

Description historique

La rue Jumelles occupe un emplacement à cheval sur deux grandes parcelles plantées de vignes en 1819, l'actuelle rue Jumelles étant tracée sur la limite parcellaire entre la propriété Tamisier et la propriété Mme Maunier épouse Laurent Sacoman. Le chemin existe sur le cadastre de 1827 et a peut-être été créé par le partage de la succession Ginac. D'après les mouvements fonciers enregistrés dans les matrices cadastrales et notamment les dates de construction de quinze des vingt-cinq maisons, on peut reconstituer l'histoire de la construction des deux rives en deux périodes. D'abord la rive nord avec la construction du presbytère (L 48) puis la création d'un lotissement par Jean-Baptiste Thobert, prêtre recteur de la paroisse. Celui-ci acquiert en 1869 "un terrain fouillé avec excavation" de la succession de Pierre-Marie Sacoman, tuilier à Saint-Giniez. Il s'agit d'environ deux mille six cents mètres carrés et vend des parcelles entre 1872 et 1874 à des patrons pêcheurs, un boucher, un menuisier. Les constructions dans la partie nord datent majoritairement des années 1887-1897, avec une dernière maison datée 1900. Puis la rive sud, qui est l'îlot nord du lotissement des Creux dont Julien Druilhe acquiert les terrains en 1887. Il vend des parcelles entre 1888 et 1893, se réservant le terrain à l'extrêmité nord de la rue pour y construire sa maison. Deux maisons ont été reconstruites ou fortement remaniées : celle de la parcelle L 46, probablement en 1936 et celle des parcelles L 60 et L 61 en 1943. Les bâtiments occupant l'extrémité orientale de l'îlot nord, appartenant à une association religieuse et jouxtant le presbytère datent des années 1930. Il faut noter que le nom de rue Jumelles, est le patronyme de l'épouse de Frédéric Druilhe, fils de Julien Druilhe. Les deux rives de la rue Jumelles sont bordés d'îlots du type propriétaire-constructeur (division parcellaire et constructions individuelles), dont les maîtres d'ouvrage appartiennent à la petite bourgeoisie (patrons-pêcheurs, artisans ou petits chefs d'entreprise). Tous, sauf un, habitent l'Estaque. La moitié d'entre eux n'y possède qu'une maison, ce qui permet de supposer qu'il ne s'agit pas ici d'investissements destinés à la location, mais bien de résidentiel.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate mécanique, tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, rez-de-chaussée, 1 étage carré, 2 étages carrés

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

La rue, à flanc de coteau, est bordée de deux îlots implantés parallèlement à la pente, assez forte. La voie, de ce fait, est dédoublée en deux parties étagées sur plus d'un mètre de hauteur. Il s'agit de deux îlots de 25 maisons de ville avec jardins. Sur la rive nord, les maisons sont alignées en limite nord du parcellaire, précédées de jardins sur rue. Sur la rive sud, même implantation, avec jardins à l'arrière où ils dominent un important dénivelé surplombant la traverse du Lion et les courettes du lotissement Druilhe voisin. A quelques exceptions près, sur la rive nord, toutes les maisons sont mitoyennes. Les maisons sont à un ou deux étages dans la rive nord et à un étage de soubassement et un ou deux étages carrés dans l'îlot sud. Les façades ont été remaniées mais semblent pour la plupart avoir comporté à l'origine une organisation à deux travées avec porte décentrée. Certaines façades de la rive nord ont reçu des adjonctions de vérandas vitrées.

Commentaires d'usage régional

Lotissement de maisons de ville,domiciliation des propriétaires

Protection et label

Observations concernant la protection de l'édifice

La rue Jumelle est bordée de maisons avec jardin formant l'ensemble le plus résidentiel du secteur de l'Estaque-Eglise. Les terrains qui la bordent ont été des mines d'argile servant aux tuileries voisines dont la désaffection a ouvert la voie à l'ubanisation.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Brunet Marceline, Fuzibet Agnès, Gontier Claudie

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/10
Vue générale des façades sud et des jardins surplombant la traverse du Lion, prise depuis le bas de la traverse Mistral.
Vue générale des façades sud et des jardins surplombant la traverse du Lion, prise depuis le bas de la traverse Mistral.
© Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image