Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Jean-Baptiste

Titre courant

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Localisation

Localisation

Languedoc-Roussillon ; Aude (11) ; Cruscades

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aude Hérault

Canton

Lézignan-Corbières

Références cadastrales

1970 A1 74

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 14e siècle ; 3e quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques ; daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'archevêque de Narbonne était seigneur de Cruscades. L'église était une rectorie dont le recteur est mentionné dès 1351. L'église fut certainement reconstruite vers le milieu du 14e siècle. Elle ne fut jamais achevée et la mise en attente des pierres indique que l'église devait être construite d'une travée de nef supplémentaire. La fenêtre axiale du chevet fut installée plus tardivement, probablement à la fin du 14e siècle. En 1860, une nouvelle chapelle fut construite en face de la chapelle Saint-Roch. Une tribune fut installée contre le revers de la façade occidentale et la porte d'entrée fut changée. La nef de trois travées fut couverte en 1875 de fausses voûtes d'ogives quadripartites. En 1898, deux chapelles latérales furent construites de part et d'autre de la dernière travée de la nef.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès ; moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Fausse voûte d'ogives ; voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe polygonale

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier en vis sans jour ; escalier hors-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice est épaulé par des contreforts droits. Ceux du chevet sont coiffés par une toiture en bâtière. La nef unique de trois travées est couverte de fausses voûtes d'ogives. L'abside pentagonale, plus étroite et plus basse est voûtée d'ogives sexpartites qui retombent sur des chapiteaux lisses simplement moulurés. Le mur diaphragme est ajouré par un oculus. Le disque de la clef de voûte est lisse. Les fenêtres de l'édifice sont de simples lancettes en arc brisé. Seule la fenêtre axiale du chevet, plus large et plus développée, semble avoir été placée plus tardivement dans l'église. Le profil très surbaissé des arcs trilobés et très effilé des trèfles de la partie supérieure du réseau indiquent une date plus tardive.

Commentaires d'usage régional

Nef unique couverte par de fausses voûtes d'ogives,abside pentagonale plus basse et plus étroite voûtée d'ogives,clocher carré

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Cette église à la nef unique charpentée suivie d'un chevet polygonal plus étroit et plus bas est tout à fait caractéristique de la série des petites églises gothiques de la région.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (églises gothiques méridionales du bas Languedoc)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Languedoc-Roussillon - Service chargé de l'inventaire Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - 34 000 Montpellier - 04.67.22.86.86