Usine de produits électrochimiques La Nitrogène

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de produits électrochimiques

Appelation d'usage

La Nitrogène

Titre courant

Usine de produits électrochimiques La Nitrogène

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Hautes-Alpes (05) ; La Roche-de-Rame

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

L'Argentière-la-Bessée

Canton

L'Argentière-la-Bessée

Lieu-dit

Roche-de-Rame (près de la)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Four à chaux

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1909 ; 1944

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'usine de La Nitrogène est créée en 1909 à proximité de la gare de la Roche-de-Rame et de l'usine hydro-électrique de Rame. Elle sert à fabriquer des produits destinés à l'agriculture : nitrate de chaux, nitrate soude, acide nitrique. Les bâtiments sont agrandis en 1912. En 1935, la société SERB construit un four à chaux et projette d'exploiter un gisement de dolomie. En 1939-1940 on y fait des essais de fabrication de magnésium. L'affaire est reprise en 1944 par la Société métallurgique du Planet qui s'oriente vers la fabrication de calcium pur, puis d'aluminium et de plastiques. L'usine est alors profondément modifiée. L'embranchement ferroviaire est déferré dès les années 1960. Aujourd'hui, un seul bâtiment d'origine subsiste (une grande cheminée a été abattue en 1991). Ce bâtiment est désormais occupé par une entreprise de films plastiques.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon ; béton

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

9 vaisseaux

Typologie du couvrement

Charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Site industriel desservi à l'origine par un embranchement ferroviaire aujorud'hui disparu. Il ne subsiste de l'usine de 1909 qu'un seul bâtiment de 9 travées, constitué de piliers en béton armé et de murs en moellons. L'intérieur a été complètement transformé par les occupations successives. Le four à chaux de 1935 subsiste et semble avoir peu servi ; il s'agit d'une tour ronde en moellons d'un diamètre de 6 m avec appareillage métallique à son sommet.

État de conservation (normalisé)

Remanié

Protection et label

Eléments remarquables dans l'édifice

Four industriel

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ancel Bruno ; Marciano Florence

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66