Moulin à papier puis faïencerie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin à papier, faïencerie

Titre courant

Moulin à papier puis faïencerie

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Moustiers-Sainte-Marie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Alpes-de-Haute-Provence

Canton

Moustiers-Sainte-Marie

Références cadastrales

1835 G1 692 à 694, 2014 G1 1414

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Four

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Temps modernes (?, détruit), 3e quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par source

Description historique

Le site est occupé sous l'Ancien Régime par un moulin à papier. Sous l'impulsion d'Antoine Turrel qui l'acquiert dans les années 1840, il est agrandi d'un nouveau bâtiment vers 1875 qui a survécu jusqu'à nos jours. En 1925, Marcel Provence y installe un faïencerie et une école de céramique dont l'activité s'arrête une dizaine d'années plus tard. Les bâtiments de l'ancienne papeterie sont pour l'essentiel détruits à la fin des années 1960.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage en surcroît

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en charpente

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, produite sur place, turbine hydraulique

Commentaire descriptif de l'édifice

De l'ancienne usine à papier, il ne reste que les parties en sous-sol et la partie correspondant à l'ancienne chambre hydraulique. Actuellement, le bâtiment principal est de plan quasi rectangulaire. Son faîtage est perpendiculaire à la pente. Il compte sept travées, un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. Le four de Marcel Provence est élevé immédiatement devant la porte d'entrée, à l'est du bâtiment principal.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2014

Date de rédaction de la notice

2014

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Buffa Géraud

Cadre de l'étude

Opération d'urgence, patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/53
moulin à papier puis faïencerie
moulin à papier puis faïencerie
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image