Oratoire Sainte-Madeleine

Désignation

Dénomination de l'édifice

Oratoire

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Madeleine

Titre courant

Oratoire Sainte-Madeleine

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Le Fugeret

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Annot

Lieu-dit

Rouie (la)

Références cadastrales

1830 B non numéroté, 1983 B3 non cadastré

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle (?)

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1835

Commentaires concernant la datation

Date portée

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'origine de cet oratoire pourrait remonter au début du 19e siècle. La tradition orale rapporte que se serait un notable du village du Fugeret, appelé « Sauvan le Dévôt » (également à l'origine du chemin de croix du village) qui aurait fait creuser cet oratoire. Sur le plan cadastral de 1830, une croix est dessinée à cet emplacement, mais l'état des sections de ce cadastre ne fait pas mention d'un toponyme précis s'y référant. La date gravée de 1835 pourrait concerner l'aménagement actuel, et notamment les rainures creusées. On remarque également une autre date, 1965, qui accompagne la croix peinte.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès

Commentaire descriptif de l'édifice

Cet oratoire Sainte-Madeleine est situé à environ un kilomètre à l'est du Fugeret, au bord de l'ancien chemin du Fugeret à Saint-Pierre, à quelques centaines de mètres en contrebas de la ferme de la Rouie. Il est composé d'une niche en plein-cintre, creusée dans la paroi d'une petite falaise de grès, à côté d'un abri naturel. Le fond de la niche est creusé d'un emplacement rectangulaire destiné accueillir une plaque. Sous cette niche, la paroi est ornée de deux pilastres et d'une encoche, sculptés en réserve. Une grande feuillure en biais est creusée au-dessus de la niche, elle servait sans doute à installer un toit en appentis pour abriter l'ensemble. A côté de la niche, on remarque un chronogramme gravé. Un autre chronogramme est peint, ainsi qu'une croix latine.

Dimensions normalisées des édicules uniquement

80 cm l ; 30 cm profondeur de la niche ; 180 cm h

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Laurent Alexeï

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66