Abri de carrier

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abri

Genre du destinataire

De carrier

Titre courant

Abri de carrier

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Le Fugeret

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Annot

Lieu-dit

Laouves (les)

Références cadastrales

1830 B 800, 1983 B3 637

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom de l'édifice

Carrière des Laouves ou carrière du Coin

Références de l'édifice de conservation

IA04002255

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 18e siècle 19e siècle (?)

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'origine de ce bâtiment pourrait remonter à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle. Le cadastre de 1830 le mentionne comme « bâtiment rural », appartenant à Pellegrin Jacques dit Jacote, lequel possède également une « terre labourable », une « châtaigneraie » et une « terre vague » à proximité immédiate. Les gros blocs de grès alentour, dont celui sur lequel est adossé cet entrepôt, ont servi de carrière de pierres et portent de nombreuses traces de débitage (encoches de coins, stries, etc.). Cette exploitation n'est pas indiquée au cadastre de 1830, mais l'état des sections révèle que cinq petites parcelles (1830 B 797 à 799, 801, 802), entourant ce bâtiment et appartenant au même propriétaire, sont biffées comme « nul », mais étaient initialement mentionnées comme « aride ». Il s'agit probablement de cinq rochers, mais de trop faible superficie pour être définitivement cadastrés. Aujourd'hui, on ne voit plus dans le paysage que trois gros rochers, deux ayant été entièrement exploités ont donc disparus. Le bâtiment ici décrit a très probablement servi, au moins ponctuellement, d'abri et de remise à outils pour les carriers ; d'ailleurs certains blocs des parements semblent être des chutes d'exploitation.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Cet abri de carrier est isolé à 600 mètres environ à l'est du Fugeret. Il est adossé entre deux rochers, dont le plus gros présente des traces de débitage, et il est constitué d'un unique étage de soubassement, couvert par une voûte en berceau plein-cintre. Cette pièce est occupée par une remise à outils pouvant servir d'étable, accessible côté ouest et éclairée par deux petits jours percés de chaque côté. Les élévations est et ouest sont construites en maçonnerie de moellons de grès, sans enduit ; les côtés sud et nord étant constitués de la paroi des rochers. La porte possède un encadrement brut de maçonnerie, avec un linteau en bois. Un toit à un pan protège l'extrados de la voûte, il est couvert en tuile creuse ; l'avant-toit est constitué du débord des tuiles de couverture.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Frouard Mélanie, Laurent Alexeï

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66