Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Le Fugeret ; 1ère ferme

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Annot

Lieu-dit

Chabrières

Adresse de l'édifice

1ère ferme

Références cadastrales

1830 A 1553, 1983 A4 1275

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle (?)

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1871, 1927

Commentaires concernant la datation

Date portée

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'origine de cette ferme pourrait remonter au 18e siècle. Le cadastre de 1830 la mentionne comme « maison » appartenant à Pellegrin Jean Louis dit Carbonel à Méailles ; l'état des sections de ce cadastre nomme ce quartier « La Maison ». Le mur de soutènement de l'aire à battre porte un chronogramme gravé de 1871. Dans le cellier, la cuve à bouillir est datée de 1927, accompagné des initiales B et F. On note également la date de 1950 peinte.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, grès en couverture, chaume

Description de l'élévation intérieure

3 étages de soubassement, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier tournant, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette ferme est située à une centaine de mètres à l'ouest du hameau de Chabrières, au départ de l'ancien chemin de Pelloussis. Elle est adossée à une forte pente et est composée de deux bâtiments, le bâtiment 2 étant accolé à l'élévation est du bâtiment 1. Ce bâtiment 1 comporte quatre étages : trois étages de soubassement et un étage de comble. Le premier étage de soubassement est occupé par une étable et un cellier, chacun indépendant. Dans le cellier, on note la présence d'une cuve à bouillir le vin en maçonnerie, installée dans l'angle sud-est ; sur l'enduit on remarque un chronogramme gravé, accompagné de deux initiales. Les deuxième et troisième étages de soubassement sont occupés par le logis, accessible de plain-pied côté nord, grâce à un escalier de distribution extérieur tournant qui contourne le bâtiment 2. La cuisine et une chambre se trouvent au deuxième étage de soubassement ; deux chambres, séparées par une cloison en pans de bois et mortier, occupent le troisième étage de soubassement, une de ces chambres ouvrant côté sud sur un petit balcon. L'étage de comble est réservé au séchoir à châtaigne. Le bâtiment 2 comporte deux étages de soubassement et un étage de comble. Les deux étages de soubassement sont occupés par des remises, accessibles de plain-pied. L'étage de comble est occupé par un séchoir, ouvert en loggia côté sud ; c'est par ce séchoir que l'on accède au logis du troisième étage de soubassement du bâtiment 1. L'ensemble des bâtiments est construit en maçonnerie de moellons de grès. Les chaînes d'angles sont en pierre de taille ou en gros moellons équarris ; la chaîne d'angle sud-est du bâtiment 2 possède trois gros blocs en pierre de taille, surmontés d'une pierre plus petite creusée d'une niche en arc segmentaire (oratoire ?). Les élévations reçoivent un enduit à pierres vues. Les encadrements des ouvertures sont façonnés au mortier de gypse, avec linteau en bois. Les fenêtres possèdent des appuis en pierre de taille moulurée, elles sont occultées par des contrevents en bois plein. Au troisième niveau de l'élévation sud, le balcon possède un barreaudage en bois ; il est couvert par l'avancée de la toiture. La charpente du bâtiment 1 est à pannes sur chevrons, des poinçons venant conforter les pannes. Le toit à longs pans est couvert en tuile creuse côté sud, en plaque de tôle plane côté nord. L'avant-toit est constitué en partie d'un débord de lauzes, l'autre partie d'un rang de génoise. La couverture originelle du bâtiment 1 était probablement en lauzes de grès. La charpente du bâtiment 2 est à pannes. Le toit à un pan est couvert en tuiles plates mécaniques, qui remplacent une probable couverture en chaume, avec des pignons à redents en lauzes. Un four à pain se trouve côté ouest, il est très ruiné. Construit en grès, il comporte une bouche et une coupole en pierre de taille. Un enclos se trouve devant (ancien fournil couvert ?). Une aire à battre est aménagée derrière la ferme, devant l'élévation nord.

Dimensions normalisées des édicules uniquement

Dimensions intérieures du four : diamètre = 230 cm, hauteur = 80 cm

Commentaires d'usage régional

F3 : ferme à bâtiments accolés et/ou disjoints.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Frouard Mélanie, Laurent Alexeï

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66