Maison, ancienne école primaire de Chabrières

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, école primaire

Titre courant

Maison, ancienne école primaire de Chabrières

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Le Fugeret

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Annot

Lieu-dit

Chabrières

Références cadastrales

1830 A 1496, 1983 A4 1037a

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle (?)

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'origine de cette maison pourrait remonter au 17e siècle. La lecture des élévations montre que la partie ouest a été accolée ultérieurement. Le cadastre de 1830 la mentionne comme « maison et cour », appartenant à Coste Jacques dit Comte. Le 24 mai 1914, le Maire expose au Conseil que par délibération du 9 février 1913, il a été autorisé à passer un bail avec M. David Marius pour la « maison d'école de Chabrières ». Le local « étant insuffisant », le Maire explique qu'il ne fera un bail écrit que lorsque des travaux auront été effectués. Le Maire demande cependant l'autorisation de payer la somme de 40 francs pour la location du 1er octobre 1913 au 1er octobre 1914. Cette maison a accueilli l'école primaire de Chabrières jusqu'aux années 1940.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile plate mécanique, grès en couverture

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en charpente, escalier intérieur : escalier droit

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette maison est située à l'angle d'un îlot de bâtiments, dans l'écart de Chabrières. Elle est adossée au rocher et comporte quatre étages : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. L'étage de comble est occupé par une étable et une resserre, chacune indépendante, et couvertes par un plancher sur solives. Le rez-de-chaussée surélevé est occupé par l'ancienne salle de classe, éclairée par deux fenêtres ; une cheminée est adossée au mur ouest. Les murs sont enduits ; les cloisons sont en pans de bois et mortier ; le plafond brut est chaulé. Un escalier intérieur droit occupe le côté nord, il possède des marches en mortier, avec nez-de-marches en bois et contre-marches maçonnées. Cet escalier intérieur dessert l'étage carré, qui est également accessible par un escalier de distribution extérieur droit, en bois, accolé à l'élévation nord ; cet escalier extérieur se prolonge pour desservir également l'étage de la parcelle voisine. Cet étage carré est réservé au logis ; il s'ouvre côté sud sur un grand balcon de séchage en bois. L'étage de comble est réservé au séchoir à châtaignes, il est aéré par deux jours côté sud. L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons de grès, les chaînes d'angles sont en gros moellons équarris. Les élévations sud et ouest reçoivent un enduit rustique jeté au genêt, avec soubassement peint ; l'élévation nord est brute de maçonnerie. Les encadrements des ouvertures sont façonnés au mortier de gypse, avec linteau en bois. Au premier niveau de l'élévation sud, la porte de la resserre possède une menuiserie avec gond en bois. Les fenêtres sont occultées par des contrevents en bois plein. Au troisième niveau de l'élévation sud, le balcon de séchage est soutenu par des corbeaux en bois et possède un garde-corps à barreaudage en bois ; il est protégé par une avancée du toit. La couverture en tuile plate mécanique du toit à longs pans (en pente douce) remplace probablement une couverture originelle en lauzes de grès. La souche de cheminée, en briques creuses, est couverte en bâtière en tuile plate mécanique.

Commentaires d'usage régional

A3 : maison avec parties agricoles en parties basses et hautes

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Laurent Alexeï

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66