Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Le Fugeret ; rue du Barri ; Androne du Pont

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Annot

Adresse de l'édifice

Barri (rue du) ; Androne du Pont

Références cadastrales

1830 D 292, 1983 D 305

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle (?), 16e siècle (?)

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1916

Commentaires concernant la datation

Date portée

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'origine de cette maison pourrait remonter au moins au 15e siècle ou au 16e siècle, comme en témoignent les éléments lapidaires en place (linteau à accolade et fenêtres à demi-croisée). Cependant, la lecture des élévations montrent de nombreux remaniements, notamment sur la façade est, où l'on note au moins trois portes successives. Le cadastre de 1830 mentionne ce bâtiment comme une « maison » en copropriété dont l' « écurie » appartient alors à Masse Charles, alors que les étages appartiennent à Autran Joseph dit Baile. Au début du 20e siècle, les pièces du logis (rez-de-chaussée surélevé et étage carré) ont été transformées en étable et en grange à foin ; la date de 1916 est gravée dans l'embrasure de l'actuelle porte du logis. C'est sans doute à cette occasion que la partie haute des élévations a été reprise.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile plate mécanique

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre

Typologie de couverture

Toit à un pan

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie, escalier intérieur : escalier droit

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette maison est située à l'angle de la Rue du Barri et de l'Androne du Pont, passage qu'elle couvre en partie. Elle comporte trois étages : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. L'étage de soubassement est occupé par une resserre et une étable, indépendante, chacune couverte par une voûte en berceau plein-cintre. Le rez-de-chaussée correspond à l'ancien logis, qui était séparé en deux pièces. Une cheminée occupait l'angle sud-est (cendrier aménagé dans l'épaisseur de la maçonnerie, derrière la pierre foyère) et l'escalier intérieur droit est adossé à l'angle nord-est. Le sol est constitué d'une chape de mortier, les murs sont enduits et le plafond est à la provençale (solivettes sur solives). Lors de la transformation de ce rez-de-chaussée surélevé en étable, tous les aménagements intérieurs ont été détruits (cloisons, cheminée, escalier, etc.) et une mangeoire avec banquette maçonnée a été accolée au mur nord. L'étage carré était réservé aux chambres, un placard-niche et un réduit cloisonné occupaient l'angle nord-ouest, un grand placard-niche est aménagé dans le mur nord dans l'embrasure d'une baie murée. Cet étage carré, dont le sol est constitué d'une chape de mortier sur plancher, était accessible par l'escalier intérieur ainsi que par un escalier de distribution extérieur sur voûte. L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons de grès, les chaînes d'angles sont en gros moellons équarris. Les élévations reçoivent un enduit à pierres vues. Au premier niveau de l'élévation sud, la porte de l'étable possède un encadrement en pierre de taille avec un linteau monolithe. Au deuxième et troisième niveaux de l'élévation sud, on note la présence de fenêtres en demi-croisée en pierre de taille de grès chanfreinée (dont une murée). Au premier niveau de l'élévation est, on note la trace de deux portes murées dont l'une possédait un linteau monolithe avec accolade, et l'autre des piédroits en pierre de taille à doucines. Au second étage de l'élévation est, on remarque une petite fenêtre avec un encadrement en pierre de taille de grès chanfreinée (linteau absent). Sur le mur sud de l'étage carré, on remarque une fenêtre à demi-croisée, murée, qui appartient à la maison mitoyenne ; le linteau de cette fenêtre est gravé d'une croix pattée inscrite dans un cercle. La couverture en tuile plate mécanique du toit à un pan remplace une couverture originelle en tuile creuse ; l'avant-toit est constitué du débord des chevrons de couverture.

Commentaires d'usage régional

A1 : maison avec partie agricole, commerciale ou artisanale en partie basse

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

Cette maison est caractéristique de l'abandon des habitations du centre du village, et de leur réutilisation en tant que bâtiment agricole.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Laurent Alexeï

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66