Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Méailles ; 11e maison

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Annot

Adresse de l'édifice

11e maison

Références cadastrales

1830 D 500, 1984 D 316

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle (?)

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'origine de cette maison pourrait remonter au 16e siècle mais elle a été remaniée, sans doute au cours du 19e siècle : la lecture de l'élévation est montre, au premier niveau, le linteau à accolade de l'ancienne porte du logis. Cette ancienne porte était probablement desservie par un petit escalier de distribution extérieur maçonné, aujourd'hui disparu. Sur le cadastre de 1830, ce bâtiment est mentionné comme « maison » et appartient alors à Mège Rosine, veuve Philip. Sur l'état des sections de ce cadastre, ce quartier du village de Méailles est nommé « Le Roquet ».

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, grès, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

2 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau segmentaire

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie, escalier intérieur : escalier tournant

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette maison traversante possède deux côtés mitoyens et comporte cinq étages : deux étages de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et deux étages de comble. Le premier étage de soubassement est occupé par une resserre, accessible côté ouest par un passage couvert sous voûte ; il est couvert par une voûte en berceau. Le second étage de soubassement est occupé par une remise, également couverte par une voûte en berceau. Le rez-de-chaussée surélevé est occupé par une étable-remise, accessible depuis la rue par une large porte bâtarde. Les deux étages carrés sont réservés au logis. Le premier étage carré est accessible par un escalier de distribution extérieur maçonné, droit et adossé perpendiculairement à la façade est. Le second étage carré est desservi par un escalier intérieur tournant. L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires et de grès. Les élévations reçoivent un enduit à pierres vues. Au deuxième niveau de l'élévation est, la porte du logis possède une encadrement en pierre de taille de grès, avec un arc segmentaire. Les autres ouvertures possèdent des encadrements façonnés au mortier de gypse, avec linteau en bois. Les fenêtres sont occultées par des contrevents en bois plein. Le toit à longs pans est couvert en plaques ondulées de fibro-ciment qui remplacent la couverture d'origine en tuile creuse. L'avant-toit est constitué de deux rangs de génoises.

Commentaires d'usage régional

A1 : maison avec partie agricole, commerciale ou artisanale en partie basse

Protection et label

Observations concernant la protection de l'édifice

La présence de deux niveaux de voûtes superposés est rare dans cette région.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Frouard Mélanie, Laurent Alexeï

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66