Maison, presbytère

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, presbytère

Titre courant

Maison, presbytère

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Saint-Pierre

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Entrevaux

Lieu-dit

Carles (les)

Références cadastrales

1817 A 237, 1935 A2 226

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Étable, resserre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1761

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La date 1761, gravée sur la porte, indique vraisemblablement la date de construction du presbytère. Cependant, la partie est à été rapportée ultérieurement comme le montre l'encadrement en pierre de taille de l'étable 2. Le bâtiment a probablement été vendu comme bien national car le 27 février 1812, par décret impérial signé au palais de l'Elysée, le maire de la commune de Saint-Pierre est autorisé à acquérir au nom de la commune "... du Sr Maffret moyennant la somme de 906 francs, l'ancien presbytère avec dépendances, estimé 1000 francs, pour loger le desservant de la succursale ...". Effectivement, sur le cadastre de 1817, ce bâtiment est mentionné comme "maison et cour", appartenant à la commune de Saint-Pierre. En 1893, le presbytère est utilisé comme local pour l'école. Le 25 mars 1913, deux ans après la construction de l'école primaire, la commune donne à bail à ferme, contre 35 francs annuels, à Théophile Daumas, cantonnier, "... une partie de l'ancienne maison d'école comprenant une pièce formant cuisine au rez de chaussée, les trois pièces du premier étage avec galetas au-dessus et écurie et cave au-dessous ...". Le 18 mars 1929, la commune donne à bail à ferme, contre 620 francs annuels, à François Daumas, "... une partie de l'immeuble dénommé le presbytère de St Pierre se composant de trois pièces dont deux au rez de chaussée et une au premier étage ...". Actuellement, hormis l'étage de soubassement, les intérieurs ont été très modifiés pour aménager ce bâtiment en appartements.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, grès, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte en berceau segmentaire

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant

Commentaire descriptif de l'édifice

Ce presbytère est situé au nord de l'écart des Carles, non loin de l'écart du Château où se trouvait l'ancienne église paroissiale, démolie au début du 20e siècle. Il est mitoyen sur deux côtés et comporte quatre étages : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. L'étage de soubassement est occupé par deux étables et une resserre communiquant entre elles, ces pièces sont couvertes par des voûtes en berceau segmentaire coffrées présentant par endroit l'empreinte de feuilles de choux ayant servi à réaliser l'étanchéité du coffrage. Le rez-de-chaussée surélevé est occupé par le logis. L'étage carré et l'étage de comble sont occupés par les chambres. Un escalier dans oeuvre tournant dessert tous les étages y compris l'étage de soubassement. Au rez-de-chaussée surélevé, le sol ancien était en grandes tomettes de terre cuite non vernissées. Dans l'ancien salon deux placards en noyer, à 2 corps superposés, flanquent la cheminée qui est elle-même surmontée d'un lambris, également en noyer. Dans cette pièce, les solives du plafond sont moulurées. L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires et de grès. Les chaînes d'angles sont en moellons calcaires ou de grès. L'enduit est récent. La partie est a été rapportée comme le montre l'encadrement en pierre de taille de l'étable 2. L'encadrement de la porte du logis est en pierre de taille calcaire, en arc segmentaire, et porte une date chronogramme gravée encadrée des initiales B et P. Les autres encadrements sont façonnés au mortier, avec linteau en bois. Le toit à longs pans est couvert en plaques de ciment-amiante en remplacement des tuiles creuses d'origine. L'avant-toit est constitué de deux rangs de génoises maçonnées.

Commentaires d'usage régional

A1 : maison avec partie agricole, commerciale ou artisanale en partie basse.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Laurent Alexeï

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66