Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Senez ; 1ère ferme

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Barrême

Lieu-dit

Riou d'Ourgeas (le)

Adresse de l'édifice

1ère ferme

Références cadastrales

1811 D2 1167 à 1169, 1171, 1172, 1986 D4 1081, 1084

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Bergerie, fenil, étable à chevaux

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'ensemble, mentionné sur le cadastre napoléonien de 1811, doit remonter au plus tard au 18e siècle. La bergerie proche sert toujours : l'actuel propriétaire, qui disposait d'une centaine de brebis, l'a agrandie par l'adjonction d'une dépendance moderne communicante construite dans les années 1970 en parpaing artisanal, sur deux niveaux également : bergerie et remise-fenil. Il a réduit son cheptel et son troupeau se limite à une vingtaine de têtes aujourd'hui, mais l'exploitation est encore en activité.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Ciment amiante en couverture

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à un pan

Commentaire descriptif de l'édifice

La ferme est accolée à une seconde, sur la parcelle 1080, et les tableaux d'expertise de 1812 pour la commune de Senez indiquent que les propriétaires des deux bâtiments étaient apparentés. L'actuel propriétaire de la ferme étudiée assure que les deux parcelles bâties ne sont pas communicantes, mais il a pu en être autrement auparavant. L'exploitation dispose d'un corps principal et de plusieurs dépendances à proximité immédiate dont certaines sont aujourd'hui ruinées (la parcelle 1172 par exemple pouvait être partagée entre les deux fermes), mais la bergerie surmontée d'un fenil a été conservée (parcelle 1084). La ferme se déploie sur quatre niveaux : elle a été construite en moellons calcaire liés au mortier de gypse ; l'enduit très couvrant reste à pierres vues. Le soubassement servait d'étable à chevaux ; on y accédait par l'élévation latérale ouest. La façade principale, orientée au sud, accueille le logis (une cuisine avec cheminée et une chambre). Un escalier droit récent, maçonné, parallèle à la façade, conduit à l'étage carré où se trouvent une autre chambre car plusieurs membres de la même famille logeaient sous le même toit mais sur deux niveaux, dans des appartements séparés : il a donc fallu aménager ce qui tenait initialement lieu de fenil en pièce habitable ; pour ce faire, la baie fenière sur la façade latérale a été raccourcie. Au même niveau, une fenêtre a été murée pour installer un rucher-placard reconnaissable en façade méridionale à ses petits trous caractéristiques et sa planchette d'envol pour les abeilles. Les combles avaient vocation de fenil (baie fenière sur l'élévation orientale au quatrième niveau). Le bâtiment est recouvert d'un toit en ciment-amiante à pan unique.

Commentaires d'usage régional

F3 : ferme à bâtiments accolés et/ou disjoints

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mosseron Maxence

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66