Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Senez

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Barrême

Lieu-dit

Maurelière (la)

Références cadastrales

1811 D2 429, 1986 D2 263

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Étable à chevaux, fenil, rucher

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La maison est dûment mentionnée sur le cadastre napoléonien levé en 1811. L'aménagement intérieur témoigne d'une intervention au début du 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, grès, enduit, moellon

Matériaux de la couverture

Ciment amiante en couverture

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à un pan, toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Il s'agit d'une maison-bloc en hauteur construite en moellons calcaire et du grès en complément, liés dans un mortier de gypse de couleur ocre-rouge. Elle est orientée nord-est/sud-ouest avec entrée au sud-ouest, et se déploie sur trois niveaux. En rez-de-chaussée on trouve une étable avec une banquette maçonnée recevant un râtelier contre le mur du fond, mais un tiers de l'espace en largeur est laissé libre. Peut-être y avait-il une fonction complémentaire. On monte au logis par un escalier en maçonnerie tournant avec marche de départ en pierre. Le second niveau comprend deux pièces dont une plus petite : leurs murs sont recouverts d'un enduit de plâtre. La première pièce donnant sur la façade principale était originellement éclairée par deux fenêtres, en façade et sur le côté sud-est : cette dernière a été murée pour servir de ruche-placard, visible de l'extérieur avec sa planchette d'envol caractéristique. Une cheminée présentant une hotte façonnée au plâtre s'appuie dans l'angle contre la paroi principale. Le plancher rustique est recouvert de carreaux de terre cuite reposant sur un lit de mortier. La seconde pièce est éclairée par une fenêtre sur la façade sud-est : elle tenait lieu de chambre à coucher. Un placard est encore accroché au mur. On accède au niveau de comble servant de fenil par un escalier droit aujourd'hui détruit. Les percements ont été murés, notamment la baie fenière sur la façade principale. Le couvrement en ciment-amiante n'a bien sûr rien d'authentique mais le bâtiment a conservé son volume d'origine.

Commentaires d'usage régional

A3 : maison avec parties agricoles en parties basse et haute

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

Dans la simplicité de son parti et sa distribution, il s'agit d'une maison type de hameau, avec une faible emprise au sol et des fonctions agricoles marquées. Contre la façade latérale sud-est s'appuyait autrefois le four du hameau.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mosseron Maxence

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66