Pont de la reine Jeanne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Pont

Appelation d'usage

Pont de la reine Jeanne

Titre courant

Pont de la reine Jeanne

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Saint-Benoît ; Route nationale 202

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Annot

Lieu-dit

Plan (près du)

Adresse de l'édifice

Route nationale 202

Références cadastrales

1830 B non cadastré, 1830 C non cadastré, 1990 B non cadastré, 1990 B non cadastré, domaine public

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Coulomp (le)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1727

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L'existence d'un pont à cet endroit est attestée dans les archives communales en 1296. Un nouvel ouvrage fut élevé entre 1680 et 1687, mais il tomba rapidement en ruine. En 1727 fut dressé par Georges Vallon, architecte des Etats de Provence, un devis pour la construction d'un pont à une arche, dans lequel il précise qu'il avait lui-même commencé à travailler à la réparation du pont du 17e siècle en 1714. Le chantier fut réalisé par l'entrepreneur Joseph Blanc, du Fugeret. Il aboutit à une modification du projet de 1727 qui fit passer la portée de l'arc de 20 à 32 mètres, pour éviter d'asseoir la culée rive droite sur une zone de gravier. L'ouvrage fut achevé en 1733. Les quatre contreforts que figure le relevé du cadastre napoléonien ne sont pas mentionnés dans ces documents du début du 18e siècle. S'ils ont un jour existé, les deux contreforts du côté rive gauche ont donc disparu au 19e ou au 20e siècle. Le pont fut endommagé en 1940 et le parapet aval fut repris en 1942. Une campagne de consolidation de la maçonnerie fut conduite en 1978 par l'entreprise de Sisteron L. Mapelle sous la direction de l'architecte J.P. Ehruan. Le nom de la reine Jeanne semblait attaché depuis des temps immémoriaux au pont lorsque ce dernier fut inscrit monument historique, en 1928. Il n'avait pourtant pas cours en 1830, au moment du relevé du cadastre napoléonien.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille

Commentaire descriptif de l'édifice

Le pont est composé d'une arche unique, de 30 m de portée, dont la forme se rapproche de celle de l'arc segmentaire. Il a une longueur totale de 39 m, pour une largeur de 2,70 m et une hauteur sous clé de 12,50 m. Marquée par un très fort dos d'âne, il part en s'évasant sur les deux rives. Il s'appuie côté rive gauche sur le rocher grâce à une culée assez étroite et côté rive droite, sur un massif maçonné en pierres de taille sur lequel ont été élevés la culée elle-même ainsi que les deux contreforts qui l'encadrent. Ces derniers présentent chacun, en plan, une forme de demi-hexagone. Les modifications du projet initial ont entraîné une asymétrie du pont, dont le côté rive droite descend beaucoup plus bas et est beaucoup plus long que l'autre. L'arche développe deux rangs de claveaux assez peu soignés puisque même le premier n'est pas régulièrement extradossé. Les clés côté amont et aval sont saillantes. Le reste de la maçonnerie est en petits moellons, sans réelle assise. Au départ de l'arche, dans l'intrados, on peut encore voir nettement les trous qui ont servi à fixer les boulins.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1928/01/19 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Pont dans son intégralité : inscription par arrêté du 19 janvier 1928

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Buffa Géraud

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66