Maison dite Château des Magnans

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Château des Magnans

Titre courant

Maison dite Château des Magnans

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Jausiers

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Barcelonnette

Lieu-dit

Les Magnans

Références cadastrales

1983 B1 59

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1903

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source, signature

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Fortoul Louis (commanditaire)

Description historique

Le Château est édifié entre 1903 et 1914 par B. Ramelli, architecte suisse-italien originaire de Lugano pour Louis Fortoul, ancien négociant au Mexique, fondateur du magasin de nouveautés " Las Fabricas de Francia" à Guadalajara. La verrière de l'escalier est signée par Louis Balmet, maître-verrier grenoblois. Le dessus-de-porte en terre cuite du salon, utilisé en remploi, est attribué au sculpteur Clodion. Le petit portail porte la date de construction (1903).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, moellon, maçonnerie, enduit, rocaille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie de couverture

Toit en pavillon, terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Erigé sur un puissant soubassement de moellons à bossage rustiques, le château concentre sur l'élévation méridionale tous les éléments d'une architecture gothique de fantaisie : tour carrée au sud-ouest, couverte d'un toit en pavillon formant avant-corps surmontée d'un belvédère avec galerie supportée par de faux mâchicoulis, mince tourelle ronde crénelée avec clocheton, baies trilobées, jumelées ou triplées sous des arcs de décharge moulurés. Les balcons présentent tous des garde-corps de pierre sculptée. L'escalier extérieur monumental double, à volées droites et garde-corps ajouré met en scène l'accès principal. L'appareil des murs est enduit et peint en blanc, avec quelques éléments de maçonnerie apparents sous forme de bossages, notamment aux angles de la tour carrée. L'organisation intérieure est conventionnelle avec le vestibule spacieux qui dessert les pièces d'apparat. A l'intérieur une verrière monumentale éclaire la cage d'escalier. Aux angles du plafond du salon et au-dessus de sa porte d'entrée, se trouvent des sculptures en terre cuite. La maison-fermière située à l'entrée du château est traitée en rocaille avec imitation de branchages réalisés en ciment, associant dans la même technique le mobilier de jardin et de la terrasse.

Technique du décor des immeubles par nature

Maçonnerie, vitrail (étudié dans la base Palissy), sculpture, sculpture (étudiée dans la base Palissy), ferronnerie, décor stuqué, menuiserie

Indexation iconographique normalisée

Fleur ; quadrilobe ; lion ; tête ; femme : en buste ; ornement à forme végétale ; volute ; rosace ; ornement à forme architecturale ; pinacle

Description de l'iconographie

La corniche terminale de la tour carrée, du bâtiment central et de la tourelle est décorée de panneaux aux motifs de fleur, les garde-corps en pierre des balcons et de l'escalier extérieur sont décorés de motifs quadrilobés, les culots des arcs de décharge moulurés sont en forme de tête de lion, les tympans des baies jumelées et baies triples du 1er étage reçoivent un décor avec motif trilobé dans un médaillon, le départ de rampe de l'escalier intérieur très ouvragé, en noyer, représente un buste féminin, les chapiteaux sculptés sont décorés d'ornements végétaux, les chapiteaux de la galerie sont surmontés de consoles à volutes sculptées, le plafond de l'escalier est orné d'ornements végétaux et de rosaces, les lambris d'appui sont ornés de motifs architecturaux tels que pinacles, arcs brisés, motifs trilobés, reprenant ainsi certains éléments de l'architecture extérieure de la maison.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1986/06/02 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures, escalier extérieur (cad. B 59) : inscription par arrêté du 2 juin 1986.

Référence aux objets conservés

IM04000274, IM04000275

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Homps Hélène, Pauvarel Carole

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (villas mexicaines du canton de Barcelonnette)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/4
maison dite château des Magnans
maison dite château des Magnans
© Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image