Maison dite Villa Miramonte, actuellement Villa Costebelle

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Villa Miramonte ; Villa Costebelle

Titre courant

Maison dite Villa Miramonte, actuellement Villa Costebelle

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Barcelonnette ; 1 rue François-Arnaud

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Barcelonnette

Adresse de l'édifice

François-Arnaud (rue) 1

Références cadastrales

1980 AD 152

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Fabrique de jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1913

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Ramelli B. (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Garcin Victor (commanditaire)

Description historique

La villa est édifiée en 1913-1914 par l'architecte suisse-italien B. Ramelli pour Victor Garcin, ancien négociant au Mexique. La villa, initialement baptisée Villa Miramonte, s'appelle actuellement Villa Costebelle. Certaines transformations ont modifié l'état d'origine, telles que la disparition de la toiture initiale en ardoise d'Angers.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit, rocaille

Matériaux de la couverture

Ardoise, tuile

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble

Typologie de couverture

Toit en pavillon, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La villa présente un net parti dissymétrique avec un niveau de soubassement particulièrement important, traité en bossages de moellons équarris. Elle adopte les combles à faible pente en pavillon. La tour occupant l'angle sud-ouest, couverte d'un toit en pavillon est percé d'une triple baie avec colonnettes. Par la polychromie de ses façades, son belvédère, son attique et sa toiture plate, elle est l'exemple unique à Barcelonnette d'une architecture méditerranéenne. Elle se singularise par son organisation intérieure, distribuée autour d'une pièce-maîtresse inédite, la véranda-salon au confort moderne, éclairée par une grande baie de 6 mètres de large, située au rez-de-chaussée de l'élévation sud. Autre signe de modernité, le garage se trouve intégré à la villa, accessible par l'élévation est, dans l'axe de l'accès principal. La fabrique de jardin en rocaille est couverte d'un toit en bardeau.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1986/02/21 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toiture (cad. AD 152) : inscription par arrêté du 21 février 1986.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Homps Hélène, Pauvarel Carole

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (villas mexicaines du canton de Barcelonnette)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/10
maison dite villa Costebelle
maison dite villa Costebelle
© Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image