Maison dite Villa François-Albert

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Villa François-Albert

Titre courant

Maison dite Villa François-Albert

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Barcelonnette ; 19 avenue des Trois-Frères-Arnaud

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Barcelonnette

Adresse de l'édifice

Trois-Frères-Arnaud (avenue des) 19

Références cadastrales

1980 AD 310

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Allée, petit parc, rotonde de jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1900

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Proal François (commanditaire)

Description historique

La villa est construite entre 1900 et 1902 par Eugène Marx, architecte à Marseille ; la date de construction figure sur le portail d'entrée. Le commanditaire est François Proal, directeur d'un grand magasin, ayant fait fortune au Mexique. L'implantation de la véranda date de 1903. L'intérieur présente un décor de plâtrerie décorative, de sculpture et de boiserie décorative dû au sculpteur-décorateur F. Rey et à la Maison Apy Partol réputée pour ses décors de théâtre. Dans les années 1930 a lieu la réfection complète de la toiture.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique et pierre

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit brisé en pavillon, toit à longs pans brisés, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : en maçonnerie, escalier intérieur : escalier symétrique, en charpente

Couverts ou découverts du jardin de l'édifice

Arbre isolé ; massif de fleurs

Commentaire descriptif de l'édifice

La villa présente 4 élévations soignées et distinctes avec 2 élévations privilégiées : l'élévation nord est volumétrique avec le corps central en retrait (travée rythmique) ; l'élévation sud présente la véranda en décrochement ; chaque travée est soulignée par la polychromie des matériaux et par l'emploi de la pierre factice dans les encadrements, les chaînages d'angle, les corniches et les éléments de décor. La zinguerie est variée telle que bourseau, épis de faîtière, crête, oeil-de-boeuf, lucarnes à fronton. La villa est essentiellement contruite en brique et pierre avec calcaire de Cassis en soubassement. Le toit brisé à croupe présente un brisis très vertical ; les pavillons volumétriques sont couverts de toits brisés en pavillon ; grandes combles brisés à la Mansart. L'escalier extérieur est à degré convexe. L'escalier intérieur en noyer est à 2 volées droites. Le rez-de-chaussée témoigne de la théâtralisation de l'espace avec importance accordée à l'espace de service ; les chambres du 1er étage sont reliées entre elles par les cabinets de toilette. L'intérieur présente un décor de plâtrerie décorative, de sculpture et de boiserie décorative. On peut noter un bel ensemble de boiseries, portes, encadrements, lambris, escalier et rampe exécutés en noyer ; les cheminées sont en marbre ; les vestibules ont des carreaux de mosaïque ; les autres pièces sont en parquet de chêne et en noyer. Le petit parc d'agrément (2150 m2) , contemporain de la villa est limité à 2 bandes rectangulaires de part et d'autre de l'allée, avec rotonde centrale, quelques arbres épars et des massifs floraux.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie, fonderie, maçonnerie

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale ; rinceau ; volute ; entrelacs ; pot à feu ; fleur ; ordre ionique ; denticules ; losange ; ornement à forme géométrique ; cercle ; feuillage

Description de l'iconographie

Les ferronneries des balcons et balconnets présentent un ornement végétal et un décor de rinceaux, les bourseaux des combles, en zinc, sont ornés de volutes, pot à feu, fleurs, la frise maçonnée qui couronne la villa est décorée de denticules, la porte d'entrée est surmontée d'un décor de feuillages, encadrée de pilastres avec chapiteaux ioniques, des ornements géométriques variés tels que losanges et cercles ornent notamment la façade est de la villa.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Homps Hélène, Pauvarel Carole

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (villas mexicaines du canton de Barcelonnette)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/5
maison dite villa François-Albert
maison dite villa François-Albert
© Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image