Communs de l'abbaye de Saint-Menoux à présent maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Communs

Destination actuelle de l'édifice

Maison

Titre courant

Communs de l'abbaye de Saint-Menoux à présent maison

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Allier (03) ; Saint-Menoux ; 1 rue de la Fontaine

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Souvigny

Adresse de l'édifice

Fontaine (rue de la) 1

Références cadastrales

1832 B4 482 ; 1981 B4 822

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Puits

Nom de l'édifice

Abbaye bénédictine de Saint-Menoux

Références de l'édifice de conservation

IA03000056

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 15e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Amboise Madeleine d' (commanditaire)

Description historique

Logis bâti par l'abbesse Madeleine d'Amboise entre 1497 et 1500. Les bois mis en oeuvre pour la charpente et le plafond du 1er étage ont été abattus en 1493 (datation dendrochronologique) , et les armoiries de l'abbesse, situées sur la remise attenante, ne comportent qu'une seule crosse : Madeleine d'Amboise avait donc déjà résigné sa charge d'abbesse de N.-D. de Charenton (Cher). Le logis fait partie d'un ensemble de constructions homogène dû à l'abbesse : la "cour du couvent", communs qui empiètent sur le nouveau parc qu'elle met alors en place. Le logis était affecté aux gens chargés de l'entretien de sa voiture et de son parc.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès ; calcaire

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol ; 1 étage carré ; étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Les murs sont en petits moellons de calcaire, les encadrements en grès, le toit de tuiles plates. La maison possède un étage, deux caves et un comble. Rez-de-chaussée (ouvertures côté rue) et salle haute sud remaniés. Maison simple en profondeur, avec deux salles d'égale grandeur par étage ayant chacune une cheminée en pignon et une entrée individuelle sur la cour. A l'origine, l'accès à la rue se faisait par la porte piétonne séparant le logis de la remise. De l'autre côté de la rue, une porte cintrée (détruite) aux armes de Madeleine d'Amboise conduisait à l'hôtel de l'abbesse. Une galerie côté cour, à laquelle on accède par une vis de pierre (tourelle sud-est) , dessert les étages. Dans la galerie, traces de l'enduit d'origine, très dégradé (enduit blanc lisse à faux joints de pierre sur un dégrossi rose). Les chambres hautes ne communiquent pas entre elles, mais forment des modules séparés. La salle nord-est conserve ses tommettes, ses enduits d'origine, et sa cheminée à hotte droite, piédroits et étagères latérales (calcaire et bois). Dans l'angle nord-ouest, une petite fenêtre carrée placée entre la baie principale et un placard semble avoir servi à la toilette (retrait cloisonné d'un matériau léger). L'autre chambre ne possède pas ce type d'aménagement. Les fenêtres, sans coussièges, sont à appuis saillants, meneaux et traverses. Charpente à arbalétriers et à pannes. Arbalétrier et chantignolle forment un ensemble monoxyle.

État de conservation (normalisé)

Remanié

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bruel Marie-Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

1/12