Abbaye de bénédictines de Saint-Menoux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De bénédictines

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Menoux

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale ; presbytère ; ferme ; ferme ; parc ; bureau de poste ; grange ; maison ; fontaine

Titre courant

Abbaye de bénédictines de Saint-Menoux

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Allier (03) ; Saint-Menoux

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Souvigny

Références cadastrales

1932 B4 ; 1981 B4

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 11e siècle ; 2e quart 12e siècle ; 2e quart 13e siècle ; 2e moitié 15e siècle ; 4e quart 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle

Commentaires concernant la datation

Date portée ; datation par source ; datation par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Adalgasie (commanditaire) ; Ermengarde (commanditaire) ; Amboise Madeleine d' (donateur) ; Boulay-Favier Marie-Gabrielle du (commanditaire)

Description historique

Dès le haut Moyen Age, un monastère d'hommes s'installe sur la colline qui domine le bourg de Mailly. Vers l'an mil, il est remplacé par une abbaye bénédictine de femmes. Le plus ancien bâtiment conservé est l'église (3e quart du 11e siècle). L'abbaye fut modifiée principalement lors de quatre grandes campagnes de construction menées par différentes abbesses : 2e quart du 12e siècle (Ermengarde) , 2e quart du 13e siècle, 2e moitié du 15e siècle (Madeleine d'Amboise) et 4e quart du 17e siècle (Marie-Gabrielle du Boulay-Favier). Une vaste grange a été construite dans le 4e quart du 18e siècle. Les bâtiments abbatiaux furent détruits en grande partie à la Révolution. Sont conservés : l'église abbatiale, des vestiges du cloître, du parc et des jardins clos, le pavillon de l'aumônier, la pharmacie, et la plupart des bâtiments agricoles (ferme, basse-cour, grange aux dîmes, fontaines ?). Toutes les archives ont brûlé.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; grès ; brique ; moellon ; pierre de taille

Matériaux de la couverture

Pierre en couverture ; tuile creuse ; ardoise ; tuile plate

Commentaire descriptif de l'édifice

L'abbaye, construite en pierre de taille de grès, brique, moellon enduit et toits de tuile plate, se composait d'une église flanquée au sud de quatre corps de bâtiments entourant un cloître. Cet établissement religieux comportait des dépendances dans tout le bourg.

État de conservation (normalisé)

Détruit ; vestiges

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1840 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise classée en 1840. Porte de la pharmacie inscrite au titre objet le 07/11/2000.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune,propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bruel Marie-Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

1/12