Église abbatiale et paroissiale de l'abbaye bénédictine de Saint-Menoux, à présent église paroissiale

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Menoux

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Église abbatiale et paroissiale de l'abbaye bénédictine de Saint-Menoux, à présent église paroissiale

Localisation

Localisation

Auvergne ; Allier (03) ; Saint-Menoux

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Souvigny

Références cadastrales

1832 B4 489, 1981 B4 827

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Nom de l'édifice

Abbaye bénédictine de Saint-Menoux

Références de l'édifice de conservation

IA03000056

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 11e siècle, 2e quart 12e siècle, 2e quart 13e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

15e siècle, 4e quart 17e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1683

Commentaires concernant la datation

Daté par source, date portée, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Ermengarde (commanditaire), Amboise Madeleine d' (commanditaire), Boulay-Favier Marie-Gabrielle du (commanditaire)

Description historique

Eglise abbatiale (devenue paroissiale après la Révolution) , dépendant de l'ancien diocèse de Bourges et dédiée aux saints locaux Menou et Blaise. La partie la plus ancienne a été bâtie au 11e siècle. Il en reste le narthex, la nef et le transept. La nef et le narthex étaient couverts d'une charpente, et les bas-côtés de voûtes. Les parties orientales furent modifiées dans le 2e quart du 12e siècle selon un programme raffiné, sans doute dans un désir d'émulation avec Souvigny et par les mêmes ateliers. Le 13e siècle voit la construction du clocher, la reprise du transept (oculus et baies) , la construction des portails nord, sud et ouest de la nef, ainsi que le percement de diverses fenêtres. A la fin du 15e siècle, l'abbesse Madeleine d'Amboise entreprend des travaux de modernisation : reprise du bas-côté sud, de la fenêtre de la chapelle d'axe, des piles et du voûtement de la nef, percement de fenêtres gothiques dans les collatéraux. Dans le 4e quart du 17e siècle on assiste à la transformation radicale des structures internes par l'abbesse Marie-Gabrielle du Boulay-Favier : modification du choeur, installation d'une sacristie dans le déambulatoire et l'absidiole sud, nouvelle porte d'entrée nord (1683) , badigeonnage de l'église polychrome en blanc. A la fin du 18e siècle, le bâtiment est dégradé, les voûtes fragilisées, et la Révolution achève de le ruiner. Après la Révolution, l'église devient exclusivement paroissiale. En 1806, la flèche de pierre octogonale du clocher s'effondre. De nombreuses restaurations se succèdent vers le milieu du 19e siècle, déplaçant ou détruisant ce qui restait de l'ancien mobilier de l'église pour redonner un impossible état d'origine. Ces interventions sauvent cependant voûtes et murs arqués d'un écroulement imminent. Le narthex devient musée lapidaire. Sa crypte, qui servait de cimetière aux religieuses, est remplie de débris et sa voûte percée.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, ardoise, tuile plate, pierre en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux, sous-sol

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre, voûte en berceau brisé, voûte d'ogives, cul-de-four, voûte d'arêtes

Typologie de couverture

Flèche carrée, pignon découvert, croupe ronde, flèche en maçonnerie, appentis, toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier en vis avec jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La nef de l'église abbatiale est précédée d'un narthex à trois travées. La crypte aujourd'hui comblée s'étendait sous ce narthex et sous la première travée de la nef. Cette dernière, à trois travées également, est flanquée de deux collatéraux. Quatre chapelles rayonnantes et une chapelle d'axe carrée sont disposées autour du déambulatoire. Le choeur est surélevé. Le clocher est situé à la croisée du transept. L'angle nord-ouest de ce clocher est flanqué d'une tourelle d'escalier terminée par une petite flèche de pierre. L'église comporte une grande diversité de voûtements. Les trois travées du narthex sont voûtées en plein cintre, ainsi que le collatéral nord, ce dernier avec arcs doubleaux. Une voûte d'ogives couvre la croisée du transept, la nef et le collatéral sud. Sur les bras du transept on trouve par contre des berceaux brisés. Des voûtes d'arêtes avec doubleaux brisés couvrent le déambulatoire. Le choeur comprend deux travées en berceau brisé. L'abside et les absidioles sont couvertes d'un cul-de-four, à l'exception de la chapelle d'axe carrée, en berceau. Toit à deux versants sur la nef, les bas-côtés, le narthex, le transept et la chapelle d'axe, avec pignon découvert pour ces trois derniers, appentis sur le déambulatoire, croupe ronde sur les 4 chapelles rayonnantes et sur l'abside, toit en pavillon à égout retroussé sur le clocher. Couverture des toitures : tuile creuse sur le narthex, le transept, le déambulatoire et les chapelles ; tuile plate sur les bas-côtés et la nef ; ardoise sur le choeur et le clocher, pierre sur l'escalier du clocher.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy), vitrail (étudié dans la base Palissy)

État de conservation (normalisé)

Restauré, bon état

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1840 : classé MH

Nature de l'acte de protection

Liste

Référence aux objets conservés

IM03000317, IM03000345, IM03000346, IM03000351, IM03000352, IM03000353, IM03000359, IM03000384, IM03000343, IM03000380, IM03000385, IM03000392, IM03000360, IM03000336, IM03000348, IM03000378, IM03000389, IM03000356, IM03000387, IM03000358, IM03000362, IM03000365, IM03000337, IM03000363, IM03000379, IM03000381, IM03000393, IM03000366, IM03000383, IM03000342, IM03000347, IM03000361, IM03000394, IM03000339, IM03000388, IM03000390, IM03000338, IM03000344, IM03000354, IM03000364, IM03000391, IM03000340, IM03000341, IM03000349, IM03000350, IM03000386, IM03000398, IM03000399, IM03000400, IM03000401, IM03000397, IM03000396, IM03000395, IM03000402

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Église

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Affectataire de l'édifice

Clergé

Conditions d'ouverture au public

Ouvert au public

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bruel Marie-Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

1/48
église abbatiale et paroissiale de l'abbaye bénédictine de Saint-Menoux, à présent église paroissiale
église abbatiale et paroissiale de l'abbaye bénédictine de Saint-Menoux, à présent église paroissiale
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image