Église paroissiale fortifiée Notre-Dame

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame

Titre courant

Église paroissiale fortifiée Notre-Dame

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Plomion ; place de l'Eglise

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Vervins

Adresse de l'édifice

Eglise (place de l')

Références cadastrales

1986 AN 137

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 16e siècle 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1733

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

Gorisse (entrepreneur)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Signature

Description historique

Une église primitive à trois nefs a été construite au 12e siècle ou au 13e siècle. De cet édifice subsistent les élévations de la nef centrale et quelques baies utilisées en remploi. L'édifice actuel, construit autour de cette 1ère église médiévale, remonte à la limite des 16e et 17e siècles. Au 18e siècle, et plus particulièrement en 1733, de grosses transformations sont entreprises : on couvre la nef et les collatéraux d'une toiture unique, supprimant ainsi les fenêtres hautes de la nef encore visibles dans les combles. Une sacristie est construite. Les 8 arcades de la nef sont réduites à 4. Les baies des collatéraux sont agrandies. Les parties hautes des tours, tourelles et collatéraux sont reprises. La corniche en pierre blanche du collatéral sud porte encore la date et le nom de l'entrepreneur qui réalisa ces transformations : " A. GORISSE 1733 ". De nouveaux aménagements et de nouvelles restaurations sont entrepris tout au long du 19e siècle : le clocher est reconstruit en 1806. En 1855 l'accès à la sacristie depuis le choeur est supprimé et remplacé par une ouverture percée dans le bras sud du transept. Une tribune est posée à l'entrée de la nef en 1867. L'église a été inscrite partiellement en 1927 et en totalité en 1987.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; en brique

Typologie de couverture

Toit à deux pans ; pignon couvert ; toit à longs pans ; flèche polygonale ; croupe polygonale ; toit en pavillon ; appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie ; escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice est constitué d'une partie fortifiée occidentale flanquée de 2 tours débouchant sur 3 vaisseaux, un transept et un choeur. Le massif occidental est couvert d'un toit en pavillon surmonté d'une flèche polygonale. Il est flanqué de 2 tours circulaires couvertes de flèches polygonales. Un escalier à vis situé dans la tour nord dessert les différents niveaux du fort. Un escalier moderne en charpente permet de relier les 2 niveaux supérieurs de la tour sud. La nef et les collatéraux sont couverts d'un toit à longs pans, le transept d'un toit à 2 pans et pignons couverts. Le choeur est couvert d'une croupe polygonale. Le choeur et le transept sont voûtés d'ogives. L'échauguette et la tour orientales sont couvertes de flèches polygonales. La sacristie est couverte d'un appentis. Divers motifs en brique vernissée viennent décorer l'ensemble de l'édifice : 3 entrelacs, 2 damiers, 3 croix losangées, 12 coeurs, 3 losanges.

Technique du décor des immeubles par nature

Vitrail (étudié dans la base Palissy) ; sculpture

Indexation iconographique normalisée

Sainte Marguerite-Marie Alacocque ; Christ ; Vierge ; enfant ; tête ; coquille Saint-Jacques

Description de l'iconographie

Baie 3 : Révélation du Sacré-Coeur à Marguerite-Marie Alacocque. Baie 4 : Notre-Dame de la Salette apparaissant à 2 enfants. Figures, et coquilles Saint-Jacques sur les culots du choeur et du bras sud du transept.

Commentaires d'usage régional

Église fortifiée

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1987/07/09 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM02001437 ; IM02001429 ; IM02001428 ; IM02001431 ; IM02001434 ; IM02001436 ; IM02001430 ; IM02001433 ; IM02001435 ; IM02001432 ; IM02001441

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Brest Pierre-Yves ; Ottaviani Judith

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens