Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945

Désignation

Dénomination de l'édifice

Monument aux morts

Appelation d'usage

De la guerre de 1914-1918 ; de la guerre de 1939-1945

Titre courant

Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Reyrieux ; place de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Reyrieux

Adresse de l'édifice

Eglise (place de l')

Références cadastrales

1982 AM non cadastré

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1920

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Bornarel (entrepreneur)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

En 1920, la commune de Reyrieux, à l'initiative d'un "comité du monument " et du maire Chalandon, fait appel Bornarel, entrepreneur de Villefranche-sur-Saône (69) , pour l'érection d'un monument en souvenir des morts de la guerre de 1914-1918. Le projet (monument n° 38) est adopté par délibération municipale du 7 mars 1920, et l'emplacement, dans le jardin public devant la mairie, approuvé le 18 avril 1920. Un document de l'époque le montre en effet dans un jardin, où il a été érigé le 8 octobre 1920, mais il a été déplacé depuis et se trouve aujourd'hui sur la place de l'Eglise, située en contre-haut. L'auteur du monument, Bornarel, n'a pas signé son oeuvre ; il fait partie d'une famille de tailleurs de pierre, marbriers et sculpteurs, spécialisée surtout dans l'art funéraire, qui a beaucoup produit dans le canton et les environs proches. La face de l'obélisque porte l'inscription commémorative classique : REYRIEUX / A / SES ENFANTS / MORTS / POUR LA PATRIE ; un bandeau avec les dates 1914-1919 souligne la dédicace. Les noms des morts de la guerre sont consignés sur les faces latérales de l'obélisque, ceux de 1914 et 1915 à gauche, ceux de 1916, 1917 et 1918 à droite. Le monument a été utilisé ensuite pour commémorer les morts de la seconde guerre mondiale : les bandeaux des faces latérales portent les dates 1939-1945, surmontant les noms des morts de 1940 et 1941 à droite, de ceux de 1944 et 1945 à gauche ; enfin, la face postérieure, dont le bandeau est daté 1948, est consacrée à la guerre d'Indochine.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, marbre, plaquis

Commentaire descriptif de l'édifice

Le monument, en forme d'obélisque, s'élève au centre d'une petite place devant l'église et proche de la mairie. Surélevé d'une plate-forme en pierre et d'un degré de 3 marches, il est fait de deux blocs monolithes de calcaire local jaune ("pierre dorée") , veiné pour le bloc du soubassement. De plan carré, le soubassement nu est formé d'une base et d'un dé plus étroit avec apophyge inférieure ; il supporte un obélisque à base profilée en talon et pointe nue au sommet, le fût divisé en trois registres par des bandeaux taillés en cuvette à cadre en relief méplat. La face seule porte un décor assez sobre, qui accompagne la dédicace occupant tout le registre médian et les dates 1914-1919 dans le bandeau, le tout sculpté en relief méplat ; le décor, sculpté dans la masse, est un symbole patriotique en demi-relief au registre supérieur, et associe au registre inférieur, dans un trophée patriotique et funéraire, bas-relief, demi-relief et haut-relief. Sur les faces latérales de l'obélisque, aux registres médian et inférieur, sont apposées et boulonnées des plaques de marbre, gravées des listes de noms des morts des deux grandes guerres, avec les dates correspondantes ; d'autres plaques sont insérées dans les bandeaux, portant les dates 1939-1945, à droite et à gauche, 1948 au revers de l'obélisque.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Croix de guerre : symbole : patriotisme ; trophée : symbole : patriotisme ; objet funéraire ; drapeau ; olivier ; chêne ; laurier

Description de l'iconographie

Sur la face de l'obélisque, tandis qu'à la partie supérieure une croix de guerre, symbole patriotique, couronne la dédicace, la base est ornée d'un trophée patriotique et funéraire, d'une composition harmonieuse : des branches de chêne, de laurier et d'olivier se croisent avec un drapeau en berne, disposé en biais sous une couronne funéraire circulaire, au centre, dans laquelle retombe le pan du drapeau.

Dimensions normalisées des édicules uniquement

H = 246 ; la = 154 ; pr = 154

Commentaires d'usage régional

Type obélisque

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jourdan Geneviève

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88