Chapelle funéraire des familles Kemlin et Sausset et des soeurs dominicaines

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle funéraire

Appelation d'usage

Des familles Kemlin et Sausset et des Soeurs dominicaines

Titre courant

Chapelle funéraire des familles Kemlin et Sausset et des soeurs dominicaines

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Trévoux ; montée de Chantegrillet

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Trévoux

Adresse de l'édifice

Chantegrillet (montée de)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La chapelle funéraire des familles Kemlin et Sausset (inscription gravée sur le bandeau d'entablement) a été édifiée vers 1855, date de décès de François Kemlin, administrateur de l'hôpital de Trévoux, 1er défunt enterré. L'édicule est l'oeuvre d'un architecte, dont la signature très effacée, gravée sur le soubassement de l'élévation droite, est aujourd'hui illisible (peut-être Dubiez ?, architecte à Trévoux). La chapelle contient les sépultures de 5 personnes (épitaphes) , dont l'épouse de F. Kemlin, née Sausset, Pierre Simon Jean François Sausset, également administrateur de l'hôpital de Trévoux, décédé en 1864, et sa femme. Elle abrite également les tombes des soeurs dominicaines de Bourg-en-Bresse à Trévoux, installées dans la ville en 1909, à qui la chapelle appartient désormais (renseignement oral)

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Pierre en couverture

Typologie de couverture

Extrados de voûte, pignon découvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Edicule néo-gothique, élevé sur un soubassement rectangulaire plus large (585 x 468 cm) ; construction en pierre de taille de calcaire blanc friable, vantail de porte ajouré, en fer et fonte ; toit en berceau brisé, couverture en pierre sculptée d'écailles en relief méplat ; chapelle cantonnée de piliers de 3 colonnettes, côtés et dos ornés de remplages aveugles à réseau gothique ; porte en façade couverte d'un linteau à soffite surélevé, dessus de porte décoré d'un double gâble en accolade, nom des familles gravé sur l'entablement, tympan en arc brisé aveugle garni d'un réseau en relief (rose de trilobés inscrits dans des cercles, mouchettes) , plus simple sur celui de l'élévation postérieur ; façade couronnée d'une croix à Branches trilobées, I.H.S. A la croisée ; deux niches symétriques, surmontées de dais à pinacles à crochets (celui de droite disparu) , contenant une statue d'ange en pied, flanquent les élévations latérales ; intérieur couvert d'une voûte plate dallée, décor symétrique : parois revêtues de remplages néo-gothiques dans lesquels s'insèrent 5 plaques de marbre gravées d'épitaphes ; les plaques des soeurs, plus récentes sont placées sur les côtés

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Dimensions normalisées des édicules uniquement

H = 560 ; l = 375 ; la = 245

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1991

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jourdan Geneviève

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

Monument sépulcral des familles Kemlin et Sausset
Monument sépulcral des familles Kemlin et Sausset
© Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes
Voir la notice image