Mine de houille de Malbosc

Désignation

Dénomination de l'édifice

Mine

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Mine de houille

Appelation d'usage

Mine de Malbosc

Destination actuelle de l'édifice

Maison

Titre courant

Mine de houille de Malbosc

Localisation

Localisation

Languedoc-Roussillon ; Gard (30) ; Laval-Pradel

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Gard

Canton

La Grand-Combe

Lieu-dit

La Rouvière

Références cadastrales

1828 D 1243, 1406, 1444, 1455, 1982 D 922 A 927

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Puits d'extraction, logement, cité ouvrière, aire de stockage du combustible, transformateur (abri)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Mine faisant partie de l'ensemble d'industrie extractive des mines de Rochebelle ; puits de Malbosc 1 et 2 (retour d'air) creusés à partir de 1861 avec installation d'un siège complet (criblage, lavage) par la Cie houillère de Rochebelle, près de la limite de sa concession ; 1868 abandon par suite de venues d'eau trop importantes (pertes du gardon) ; reprise du creusement de 1882 à 1885 et nouvel abandon en 1897 ; 1932 liaison pour exhaure et ventilation avec le quartier Malbosc du siège de Laval, modernisation à partir de 1951 puis raccordement en 1964 au puits des Oules ; important espace de stockage proche de la voie ferrée établi en 1932 et agrandi en 1953, non délaissé mais très réduit en 1990. Existence d'un fonds d'archives privées

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, enduit, béton

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tôle ondulée

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente, charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur, escalier tournant, en maçonnerie

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, produite à distance

Commentaire descriptif de l'édifice

Site industriel desservi par embranchement ferroviaire ; salle de la machine d'extraction transformée en maison, entourée de ruines peu identifiables dans le détail (machine à vapeur, réservoir, compresseurs, trémies) et 2 maisons d'ouvrier en pierre, toit en tuiles creuses de 1862 et 1865 ; transformateur de 1932 en béton ; au sud, aire de stockage du charbon et hangar métallique couvert en tôle ondulée ; surface bâtie en m2 : 640

Commentaires d'usage régional

Rectangulaire

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, vestiges

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

1988

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Wienin Michel

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

Adresse du dossier Inventaire

Région Languedoc-Roussillon - Service chargé de l'inventaire Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - 34 000 Montpellier - 04.67.22.86.86