Mine de houille de Laval

Désignation

Dénomination de l'édifice

Mine

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Mine de houille

Appelation d'usage

Mine de Laval

Destination actuelle de l'édifice

Maison

Titre courant

Mine de houille de Laval

Localisation

Localisation

Languedoc-Roussillon ; Gard (30) ; Laval-Pradel ; route de Cassagne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Gard

Canton

La Grand-Combe

Lieu-dit

Laval

Adresse de l'édifice

Cassagne (route de)

Références cadastrales

1828 C 274 A 277, 294, 417, 421, 531 A 534, 1982 C 228, 230, 244, 550, 558 A 560, 563, 577, 649, 650

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Salle des machines, chevalement, écurie, voie ferrée, logement de contremaître, bureau d'entreprise, bains douches, bassin, transformateur (abri)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1933

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Mine faisant partie dès l'ensemble d'industrie extractive des mines de la Grand Combe. Gisement à flanc de montagne exploité à partir de 1880 au moyen du puits de Laval 1 et d'une galerie de sortage dite travers banc 61 qui débouchait au fond de la vallée. 1901 : creusement du puits du Mas Dieu qui remplace le 1er mais est plus profond et plus éloigné de la ressortie, complétés par le petit de ventilation des Cabasses. 1929 à 1942 : creusement du puits de Laval 2 (l'entrée de la galerie de sortage porte la date 1933) et construction en 1945-1947 d'installations de surface destinées à l'exploitation d'une nouvelle partie plus profonde du gisement. Mine arrêtée en 1971, puits remblayé et chevalement démantelé en 1974. Puits anciens détruits depuis 1965 par l'extension de la mine à ciel ouvert de Mercoirol, les deux autres carreaux (place inférieure de la galerie de sortage et supérieure du puits 2) situés en bordure du chantier sont également menacés.
Puits du Mas Dieu, 1902, 2 ventilateurs Pinette type Geneste Herscheur actionnés par 2 machines à vapeur. Puits 2, 1942, chevalement métallique Venot Peslin Cie 33. 1949 : machine d'extraction Venot à tambour cylindrique de 3, 2 m, moteur C.E.M. 5000 v 440 kW type MPPZ 11B. 2 ventilateurs Fournier Mouillon à moteur Breguet D 562ter an.
Existence d'un fonds d'archives privées

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, béton, brique, béton armé, pan de béton armé, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile mécanique, béton en couverture, verre en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente, charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans, lanterneau, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur, escalier droit, en maçonnerie

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, produite sur place, énergie animale, produite sur place, énergie électrique, produite à distance

Commentaire descriptif de l'édifice

Site industriel desservi par voie particulière ; la partie la plus ancienne (place inférieure) regroupé autour de l'entrée de la galerie de sortage maçonnée d'anciennes écuries transformées en maison avec 1 étage carré, toit en tuiles creuses, à l'état de ruines, des magasins, un poste de transformation en béton et 2 bassins, bureaux et lampisterie sont détruits ; 150 m au dessus, le chevalement métallique à caisson pour la ventilation a disparu, ainsi que le bâtiment des compresseurs mais la plupart des autres bâtiments subsistent en assez mauvais état et à l'abandon, bassin de mise en charge, bâtiment de la machine d'extraction, bains douches, lampisterie, bureaux et magasin, poste de transformation et maison du maître mineur ; seul le bâtiment de bureaux comporte un étage carré, murs en pans de béton armé et briques, toit couvert de tuiles mécaniques ; entrée de la galerie de sortage maçonnée en pierre de taille (grès) ; surface bâtie en m2 : 2000

Commentaires d'usage régional

Rectangulaire

État de conservation (normalisé)

Mauvais état, menacé

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

1988

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Wienin Michel

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

Adresse du dossier Inventaire

Région Languedoc-Roussillon - Service chargé de l'inventaire
Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - 34 000 Montpellier - 04.67.22.86.86