Cimenterie de Saint-Victor, puis usine de transformation des métaux de la Tôlerie Rhodanienne, puis Blagden-Emballage

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cimenterie, usine de transformation des métaux

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Cimenterie de portland de laitier ; tôlerie

Appelation d'usage

Cimenterie de Saint-Victor ; Tôlerie Rhodanienne ; Blagden Emballage

Destination actuelle de l'édifice

Usine d'emballage et conditionnement

Titre courant

Cimenterie de Saint-Victor, puis usine de transformation des métaux de la Tôlerie Rhodanienne, puis Blagden-Emballage

Localisation

Localisation

Languedoc-Roussillon ; Gard (30) ; Laudun ; route de Saint Victor la Coste

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Gard

Canton

Roquemaure

Lieu-dit

Coteron

Adresse de l'édifice

Saint Victor la Coste (route de)

Références cadastrales

1825 D 1543, 1545, 1546, 1985 D 1163 A 1165, 1598

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, entrepôt industriel, aire des matières premières, aire des produits manufacturés, conciergerie, bureau d'entreprise

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1881, 1927

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Usine de ciment construite en 1881 par la Société des Carrières et Mines de Saint-Victor-la-Coste à Paris en remplacement d'une petite bluterie de chaux située à Saint-Victor-la-Coste, quartier de Barraca. Vente en 1884 à Eugène Sarrasin, avocat à Paris. 1890 : Société Générale du Portland Laitier à Paris. 1899 : Augustin Viallet à Grenoble. 1904 : Maurice Rousset à Nîmes puis François Pallier, notaire à Virieu-sur-Bourbon (Isère). 1919 : rachat par Victor Bourguet (à Laudun) et transformation en tôlerie en 1927. 1932 : Gabriel Angeau à Alès. Après la Libération devient Tôleries Rhodaniennes. Transformation en usine d'emballages Blagden vers 1975. Electrification en 1937, 1938

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, parpaing de béton, pan de métal

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, métal en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau, 1 étage carré

Typologie du couvrement

Charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, énergie électrique, moteur électrique

Commentaire descriptif de l'édifice

Site industriel desservi par embranchement ferroviaire ; bâtiment principal forme d'une vaste halle à 4 travées de toiture de 70 sur 40 m environ jouxtant une halle de chargement 155 sur 20 m recouvrant l'embranchement ferroviaire ; atelier annexe et bureaux avec un étage dans un double bâtiment isolé ; maison de garde à l'entrée ; surface bâtie en m2 : 6270

Commentaires d'usage régional

Rectangulaire,arc segmentaire

Protection

Eléments remarquables dans l'édifice

Machine de production

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

1992

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Wienin Michel

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

Adresse du dossier Inventaire

Région Languedoc-Roussillon - Service chargé de l'inventaire Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - 34 000 Montpellier - 04.67.22.86.86