Fonderie Sire, puis Paget, puis Bénêche, actuellement gare routière

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fonderie

Appelation d'usage

Fonderie Sire, puis Paget, puis Bénêche

Destination actuelle de l'édifice

Gare routière

Titre courant

Fonderie Sire, puis Paget, puis Bénêche, actuellement gare routière

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Dole ; 17 avenue Aristide Briand

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Jura

Canton

Dole nord-est

Adresse de l'édifice

Aristide Briand (avenue) 17

Références cadastrales

1980 AV 4

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La gare de Dole est inaugurée en 1855. Vers 1876 s'installe à proximité une petite fonderie de seconde fusion, à l'activité intermittente. Elle semble occuper un corps de bâtiment laissé vacant par la compagnie ferroviaire Paris-Lyon-Méditerranée et qui fut certainement bâti dans la décennie 1850. Jules Sire l'agrandit vers 1883 et y fabrique des instruments agricoles et des presses d'imprimerie. Peut-être associé par la suite aux constructeurs-mécaniciens Lacroix, il est remplacé au début du 20e siècle par les frères Paget puis, vers 1920, par Georges Bénêche. Celui-ci agrandit l'usine : salle pour le moteur, salle des machines-outils. La fonderie s'arrête assez rapidement, vers 1927 ou 1928 : elle est qualifiée d'usine à l'aspect de ruiné en 1929. Elle sert actuellement de gare routière.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, 1 vaisseau

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

L'étage carré ne s'étend que sur un quart du bâtiment, au nord-ouest, la suite formant un vaisseau. Murs en moellon calcaire, toit à croupes couvert de tuiles mécaniques. ; surface du site en m2 : 1195

Commentaires d'usage régional

Baie rectangulaire

État de conservation (normalisé)

Restauré, établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

1989

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel du Jura ; métallurgie ; transformation du métal ; Patrimoine industriel

fonderie dite fonderie Sire, puis Paget, puis Bénêche, actuellement gare routière
fonderie dite fonderie Sire, puis Paget, puis Bénêche, actuellement gare routière
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image