Moulin à blé, scierie dit moulin à Bateau puis moulin Barraux, actuellement immeuble de bureaux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin à blé, scierie

Appelation d'usage

Moulin à Bateau, puis Barraux

Destination actuelle de l'édifice

Minoterie ; usine de matériel radioélectrique ; magasin de commerce ; immeuble de bureaux

Titre courant

Moulin à blé, scierie dit moulin à Bateau puis moulin Barraux, actuellement immeuble de bureaux

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Dole ; 5 avenue de Lahr

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Jura

Canton

Dole nord-est

Adresse de l'édifice

Lahr (avenue de) 5

Références cadastrales

1813 D 2 à 5, 1980 BX 60, 61, 66, 67

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Doubs (le)

Partie constituante non étudiée

Barrage, salle des machines, entrepôt industriel

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1837

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Mis en place en 1565, le moulin à Bateau est reconstruit en dur avant 1778. Une huilerie est attestée en 1813, une scierie édifiée en 1831. Les bâtiments sont réédifiés et agrandis en 1837 (date portée) après leur destruction par un incendie (nouvel incendie en 1841 ?). Le moulin à blé est acheté en 1909 par Pierre Barraux, lequel démolit, avant 1919, les hangars de la scierie (sur le canal de fuite) et construit une petite bâtisse au sud pour abriter un moteur à gaz pauvre. En 1927, l'établissement est racheté par la société des Grands Moulins de Dole, qui enlève l'outillage. Une partie des locaux est louée vers 1930 à la société Jeanrenaud qui, jusqu'en 1947, y fabrique des pièces pour postes radio. Peut-être occupée par un garage automobile après 1934, l'autre partie accueille ensuite un grossiste en mercerie. Transformée en habitation, la salle des machines, au sud, est détruite par un incendie en 1963 puis reconstruite. En 1966, cette dernière et l'entrepôt industriel sont achetés par la Société d'Aménagement foncier et d'Etablissement rural de Franche-Comté. L'atelier de fabrication est quant à lui acquis par un magasin d'ameublement puis, incendié en 1979, démoli par la communé en 1987. 6 roues hydrauliques verticales en 1821, 10 paires de meules (à l'anglaise et à la française) et une scierie en 1838, une machine à vapeur en 1841. 3 roues hydrauliques, 8 paires de meules et une scie à 2 lames en 1854. 2 turbines, un moteur à gaz pauvre Rangye de 60 ch, 3 paires de meules et des appareils à cylindres en 1927. 1872 : 15 à 20 ouvriers à la minoterie, 5 à la scierie et à l'huilerie.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, tuile creuse mécanique

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, produite sur place, énergie thermique, produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

Site industriel desservi par voie navigable. Entrepôt industriel : rez-de-chaussée actuellement à demi-enterré, élévation à travées, couverture en tuile mécanique. Salle des machines (bâtiment du moteur à gaz pauvre) : rez-de-chaussée surélevé, tuile creuse mécanique. De l'atelier de fabrication et de l'habitation restent les murs de fondation formant une plate-forme en bout du barrage. ; surface du site en m2 : 1771

Commentaires d'usage régional

Baie rectangulaire

État de conservation (normalisé)

Restauré, établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

1989

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel du Jura ; bois ; scierie ; agro-alimentaire ; meunerie ; moteur hydraulique ; Patrimoine industriel

1/3
moulin à blé, scierie dits le Moulin à bateau puis moulin Barraux, actuellement immeuble de bureaux
moulin à blé, scierie dits le Moulin à bateau puis moulin Barraux, actuellement immeuble de bureaux
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image