Immeuble à logements de contremaîtres dit immeuble de l'Orangerie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Immeuble à logements

Appelation d'usage

De l'Orangerie

Titre courant

Immeuble à logements de contremaîtres dit immeuble de l'Orangerie

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Fraisans ; rue de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Jura

Canton

Dampierre

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l')

Références cadastrales

1979 ZC 484

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Jardins ouvriers

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Immeuble faisant partie de l'ensemble métallurgique de Fraisans. Vers 1825 est construit un bâtiment dit l'Orangerie, regroupant les serres et des dépendances du logement patronal édifié pour Théodore Caron, maître des forges de Fraisans (voir dossier demeure dite château du Cheval blanc ou château Vermot). En 1858, l'Orangerie est remplacée par un immeuble, auquel elle laisse son nom, abritant des logements pour les chefs de service de la société des Hauts Fourneaux, Fonderies et Forges de Franche-Comté. Ceux-ci ont l'usage de jardins, dits jardins de la forge, au long de la route de Courtefontaine. L'immeuble abrite encore actuellement des logements, les jardins ont été vendus et le terrain partiellement occupé par un H.L.M. (ZC 302 et parcelles environnantes).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit, bois, brique, pan de bois, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Moellon calcaire, sous-sol, 2 étages carrés et étage de comble, tuile mécanique sauf le long pan oriental du toit (couvert de tuiles plates). Une petite construction en pan de bois et hourdis de brique est adossée contre le mur pignon nord.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1988

Date de rédaction de la notice

1989

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel du Jura ; Patrimoine industriel

1/2
immeuble à logements de contremaîtres dit immeuble de l'Orangerie
immeuble à logements de contremaîtres dit immeuble de l'Orangerie
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image