Ville

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ville

Titre courant

Ville

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Maringues

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Maringues

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Antiquité, Haut Moyen Age, 1er quart 13e siècle, 1ère moitié 15e siècle, 16e siècle, 1er quart 17e siècle, 3e quart 17e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle, 2e moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1850, 1856, 1865, 1887, 1889

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

Peuplement établi probablement sur le site de Maringues au moins dès l'époque celtique ; à l'époque gallo-romaine, villa installée à proximité, au sud ; au moyen âge, Maringues est le chef lieu des terres de Montgacon appartenant à l'une des plus puissantes familles d'Auvergne ; en 1225, une charte de franchise (renouvelée en 1372) est accordée à la ville ; Maringues s'est constituée autour d'un château (mentionné en 1393) implanté dans l'actuel quartier de l'église ; une enceinte est édifiée au 15e siècle (autorisation obtenue en 1443) : l'emplacement de quatre portes de ville est connu ; murs d'enceinte et portes sont peu à peu démantelés au cours du 18e siècle ; Maringues est admise à l'assemblée des bonnes villes d'Auvergne en 1588 ; apogée économique au 16e siècle avec une industrie de la tannerie et de la chamoiserie florissante ; à cette époque, la ville est aussi un fief de la religion réformée : elle accueille à partir de 1603 un des trois prêches protestants de basse Auvergne ; par ailleurs, Maringues abrite un couvent de bénédictins jusqu'à la fin du 16e siècle, puis un couvent de récollets à partir de 1613 et enfin un couvent d'ursulines à partir de 1661 ; au 19e siècle, développement urbain : extension des faubourgs, construction de fontaines (1850) , reconstruction de la halle (1856) , installation de réverbères (1865) , rénovation de l'hôtel de ville (1887) et création d'une ligne de chemin de fer de Gerzat à Maringues (1889) ; déclin de l'industrie du cuir dans les années 1880 : fermeture de la dernière tannerie vers 1920 ; réseau électrique installé dans les années 1930 ; redressement du cours de la rivière de Morge et aménagement de ses rives dans les années 1970

Description

Matériaux du gros-œuvre

Galet, andésite, enduit, pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1992

Date de rédaction de la notice

1994

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Céroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

1/93
ville
ville
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image