Théâtre municipal

Désignation

Dénomination de l'édifice

Théâtre

Appelation d'usage

Théâtre municipal

Titre courant

Théâtre municipal

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Tours ; 34 rue de la Scellerie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tours Centre

Canton

Tours-21

Adresse de l'édifice

Scellerie (rue de la) 34

Références cadastrales

1970 DY 106

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle, 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

1794 : l'ancienne église des cordeliers, vendue comme bien national en 1791 au sieur Bucheron, est transformée en salle de spectacles de 800 places ; 1796 : premiers spectacles donnés dans la salle ; vers 1807 : construction d'une façade sur la rue de la Scellerie ; 1837 : restauration partielle du théâtre par Bucheron ; 1867 : achat de la salle Bucheron par la municipalité, en 1868 : démolition de l'ancienne salle : seuls subsistent quelques vestiges de l'église des cordeliers dans l'actuelle façade ouest sur la rue Voltaire, en janvier 1869, pose de la 1ère pierre de la nouvelle salle qui s'élève sur les plans de l'architecte Léon Rohard, en 1870, interruption de la construction ; 1871 : reprise des travaux ; 1872 : achèvement des travaux, groupe sculpté au sommet de l'avant-corps central par Combarieu ; décor peint de la salle par Théodore Pierre Nicolas Maillot, en 1883, incendie de la salle ; l'intérieur du bâtiment est totalement détruit, en 1884 : concours pour la reconstruction remporté par Jean-Marie Hardion, en 1885, début de la reconstruction, 1886, 1887 : les travaux sont retirés à Hardion, il est remplacé par Stanislas Loison, en 1889 : achèvement des travaux de reconstruction, peintures de la salle, du foyer et de l'escalier par Georges Clairin ; en 1965, ravalement de la façade sur la rue de la Scellerie

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon, moellon sans chaîne en pierre de taille, bossage

Matériaux de la couverture

Ardoise, zinc en couverture

Typologie de plan

Plan régulier

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 4 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Terrasse, dôme carré, toit en pavillon, toit bombé, toit à longs pans, appentis, dôme circulaire, toit polygonal

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier de type complexe, escalier tournant à retours avec jour

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie, sculpture

Indexation iconographique normalisée

Colonne ; pilastre ; ordre ionique ; ordre colossal ; cercle ; armoiries ; ornement à forme végétale ; fronton ; instrument de musique ; masque ; couronne

Description de l'iconographie

Armes de Tours, sujet : profils de Balzac et de Néricault-Destouches

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1994/06/03 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM37000470, IM37000475, IM37000476, IM37000474, IM37000471, IM37000472, IM37000473

Typologie de la zone de protection

Secteur sauvegardé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation ; escalier

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1974

Date de rédaction de la notice

1989

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06