Filature de la Martinique

Désignation

Dénomination de l'édifice

Filature

Appelation d'usage

Filature de la Martinique

Destination actuelle de l'édifice

Usine d'ouvrages en amiante ; usine d'ouate

Titre courant

Filature de la Martinique

Localisation

Localisation

Basse-Normandie ; Orne (61) ; Athis-de-l'Orne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Orne

Canton

Athis-de-l'Orne

Lieu-dit

La Petite Suisse

Références cadastrales

1825 A 417, 1980 A 123, 125 A 131, 133 A 135, 138 A 141, 554, 690, 697, 731 A 735

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Vère

Partie constituante non étudiée

Canal, bureau d'entreprise, cheminée d'usine, atelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, atelier de réparation, conciergerie, logement patronal, logement d'ouvriers, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1861, 1921

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par tradition orale, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Filature créée vers 1818 par Pierre Hardy ; construction de nouveaux logements d'ouvriers en 1861 ; agrandissements vers 1865 ; installation en 1868 d'une seconde chaudière à vapeur ; usine incendiée vers 1870 et reconstruite ; exploitée en 1880 par la S.A. de la filature de la Martinique ; installation en 1921 d'une centrale électrique ; tour construite vers 1932 ; usine acquise en 1949 par la S.A. du Ferodo pour la production d'équipement automobile et installation d'ateliers de retorderie et de tissage des tissus d'amiante ; chaufferies transformées en ateliers de réparation ; cessation d'activité vers 1986 et installation d'une usine d'ouate. 29 métiers et 6700 broches en 1853 ; 7200 broches en 1861 ; 14512 broches en 1890 ; 12832 broches en 1900 ; 26592 broches en 1910 dont 784 à retordre. 122 ouvriers en 1853. Existence d'un fonds d'archives

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon, brique, calcaire

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, ardoise

Description de l'élévation intérieure

5 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées, élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, pignon découvert, croupe, terrasse

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, énergie thermique, énergie électrique

Commentaire descriptif de l'édifice

Bureau, magasin industriel et entrepôt industriel installés à l'intérieur de l'atelier de fabrication consistant en 3 corps de bâtiments juxtaposés à 1 étage carré avec étage de comble et étage de soubassement, à toit à longs pans à pignon découvert, en tuile mécanique ; tour à 6 niveaux, avec terrasse ; atelier de réparation avec croupe en tuile mécanique ; conciergerie à toit à longs pans à pignon couvert, en ardoise ; logement patronal à 1 étage carré, avec étage de comble et étage de soubassement, à toit à croupe en ardoise ; logements d'ouvriers à toit à longs pans à pignon couvert, en ardoise ou tuile mécanique ; cheminée d'usine en brique reposant sur une assise polygonale en brique et calcaire

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1995/10/02 : inscrit MH partiellement

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1984

Date de rédaction de la notice

1988

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lecherbonnier Yannick

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

1/18
filature de la Martinique
filature de la Martinique
© Région Basse-Normandie - Inventaire général
Voir la notice image