Ensemble d'industrie extractive (mine de fer) dit mine de Halouze

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ensemble d'industrie extractive

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Mine de fer

Appelation d'usage

Mine de Halouze

Titre courant

Ensemble d'industrie extractive (mine de fer) dit mine de Halouze

Localisation

Localisation

Basse-Normandie ; Orne (61) ; Saint-Clair-de-Halouze

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Orne

Canton

Domfront

Références cadastrales

1983 B2 147 A 154, 162, 165 A 167, 209 A 212, 416, 433, 434, 438, 439, 449 A 453, 462, 463, 466 A 474, 476 A 489, 492, 493, 495, 502 A 512, 516, 517, 521 A 541, 544 A 571, 581, 584, 586, 589 A 597, 602 A 614, 652, 668, 671, 675, 682 A 697, 701, 705, 708 A 714, 720 A 733, 740, 742, 743, 747, 748, 762, 764, 765, B3 326, 330, 331, 351, 446, 451, 761

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Usine d'extraction, cité ouvrière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

955 ; 421000 tonnes extraites en 1958 ; production de 398878 tonnes de minerai en 1964 dont 200985 tonnes destinées aux usines belges, 126995 aux usines de la Ruhr et 171448 aux usine françaises ; produisait en 1973 500000 tonnes de minerai cru donnant 420000 tonnes de minerai marchand, exporté en Allemagne et Belgique ; chemin de fer à voie étroite entre les sièges d'extraction et la gare du Châtellier, avec locomotives à trolley, en 1911 ; chemin de fer à voie normale en 1954. 550 ouvriers en 1911 ; 500 employés en 1913 ; 410 employés en 1919 ; 260 employés en 1961 ; 185 employés en 1973 ; 150 logements avec jardins et une société coopérative attestés en 1919 ; grèves en 1908, 1910, 1911 et 1914 ; subsistent aujourd'hui les fours de calcination et un puits d'extraction (voir bordereaux individuels usine d'extraction dite mine de Halouze) et deux cités ouvrières (voir bordereaux individuels cité ouvrière dite cité Lebardier, commune du Châtellier, et cité ouvrière dite les Cités à Sai

Description

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique

Commentaire descriptif de l'édifice

Site industriel desservi par embranchement ferroviaire

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection

Eléments remarquables dans l'édifice

Machine de production

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

1988

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lecherbonnier Yannick

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

1/12
ensemble d'industrie extractive (mine de fer) dite mine de Halouze
ensemble d'industrie extractive (mine de fer) dite mine de Halouze
© Région Basse-Normandie - Inventaire général
Voir la notice image