Tuilerie, briqueterie, fonderie, usine d'appareils de levage et de manutention

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tuilerie, briqueterie, fonderie, usine d'appareils de levage et de manutention

Titre courant

Tuilerie, briqueterie, fonderie, usine d'appareils de levage et de manutention

Localisation

Localisation

Basse-Normandie 61 Sées

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Orne

Canton

Sées

Adresse de l'édifice

Alençon (route d')

Références cadastrales

1979 AD 100 A 103, 130, 131, 143

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, remise, hangar, logement, conciergerie, transformateur (abri), cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1870

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Tuilerie briqueterie construite en 1870 par Perrault, mettant à profit les argiles réfractaires de _Fontaineriant à Sées. Comprenait en 1871 atelier de préparation des pâtes, 2 fours dont 1 four Hoffman avec cheminée, puits et conciergerie. Produisait des tuiles, briques et tuyaux de drainage destinés à l'industrie du bâtiment, des briques réfractaires pour l'industrie métallurgique, verrière et céramique et chaufournière, et pour les chaudières à vapeur. Augmentation de construction après 1871. Cessation d'activité en 1900. Bâtiments occupés par une fonderie de 1914 à 1950. Réutilisés vers 1957 par la Société d'Etudes et de Production d'Appareils de Levage, spécialisée dans la production de ponts roulants, potences et portiques. Augmentation de construction après 1957. A produit en 1976 les bâtiments nécessaires aux jeux olympiques de Montréal. Produit en 1989 des grues, ponts roulants, appareils de levage par succion, chariots transbordeurs de locomotives et wagons. 20 employés à la tuilerie-briqueterie, 150 employés à la fonderie, 50 employés vers 1957 à l'usine d'appareils de levage. 214 employés en 1972. 20 employés en 1989

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, brique creuse, métal, calcaire, moellon, enduit partiel, appareil mixte

Matériaux de la couverture

Tuile plate, tuile mécanique, ciment amiante en couverture, métal en couverture, ardoise, tôle ondulée

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, terrasse, croupe

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, énergie électrique

Commentaire descriptif de l'édifice

Atelier de fabrication à 1 étage carré surmonté d'un étage de comble, en brique et enduit partiel, à toit à longs pans en tuile plate et tuile mécanique ; remise en rez-de-chaussée surmonté d'un étage de comble, en enduit et brique, à toit à longs pans en tuile mécanique ; hangars en métal ou brique creuse et métal, à toits à longs pans en ciment amiante, métal ou tôle ondulée ; un premier logement à 1 étage carré, enduit, à toit à croupe en tuile plate ; 2 autres logements à 1 étage carré, enduit, à toits à longs pans en ardoise ; bureau à 1 étage carré, en moellons de calcaire et enduit partiel, à toit en terrasse ; conciergerie en rez-de-chaussée, enduit, à toit en terrasse ; surface du site en m2 : 50000

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

1987

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lecherbonnier Yannick

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

tuilerie, briqueterie, fonderie, usine d'appareils de levage et de manutention
tuilerie, briqueterie, fonderie, usine d'appareils de levage et de manutention
© Région Basse-Normandie - Inventaire général
Voir la notice image