Ville

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ville

Titre courant

Ville

Localisation

Localisation

Île-de-France 92 Vanves

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Vanves

Partie constituante non étudiée

Château, carrière, blanchisserie, moulin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

10e siècle, milieu 17e siècle, 3e quart 19e siècle, 20e siècle

Description historique

L'existence du bourg de Vanves est attestée dès le 10e siècle par une charte de Robert le Pieux ; au moyen âge la plus grosse partie du territoire de Vanves appartient à l'abbaye parisienne de Sainte-Geneviève, et le restera jusqu'à la Révolution, son territoire comprend alors aussi le 14e arrondissement et une partie du 15e arrondissement de Paris, cédés à Paris en 1859, ainsi que le territoire actuel de Malakoff ; l'activité principale de la population sous l'ancien régime est l'agriculture, on cultive des céréales qui nécessitent la construction de moulins à vent, on y produit du vin qui est exporté sur la Seine, les cultures maraîchères et l'élevage laitier alimentent Paris, la population réside alors dans le bourg rassemblé autour de l'église ou dans le hameau du petit Vanves, cédé à Montrouge en 1799 ; jusqu'à la Révolution, le territoire de Vanves porte plusieurs châteaux correspondant à plusieurs domaines aristocratiques : le domaine des princes de Condé, devenu l'actuel lycée Michelet, le domaine de la duchesse de Mortemart, actuel parc Frédéric Pic, enfin le domaine de monsieur de Pleineuf, à l'emplacement approximatif de l'actuel prieuré de bénédictines missionnaires ; durant le 19e siècle, le bourg de Vanves va s'étendre suivant 2 axes de circulation : la voie nord-est sud-ouest de Paris à Clamart, et la voie est ouest de Montrouge à Issy, à cette époque, une petite activité industrielle va se développer : les blanchisseries et les carrières dont la présence est attestée dès l'ancien régime, se multiplient ; la défense de Paris nécéssite la construction d'une enceinte bastionnée élevée sous le Second Empire sur la partie nord de la commune, et d'un fort élevé vers 1840 sur la partie sud de Vanves ; en 1883 la partie orientale de Vanves s'émancipe et prend le nom de Malakoff, la même année, la création d'une gare de chemin de fer provoque un mouvement de construction dans le secteur de la gare, en 1893 Vanves devient chef lieu de canton ; en 1925 Paris annexe l'ancienne zone des servitudes militaires bordant l'enceinte bastionnée ; de 1920 à nos jours la construction couvre toute la surface du territoire communal, remplaçant les dernières cultures et les activités préindustrielles ; en 1968, la commune de Vanves est érigée en canton

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1988

Date de rédaction de la notice

1988

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Le Bas Antoine

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel 115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93

1/44
stade André-Roche
stade André-Roche
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image