demeure

Désignation

Dénomination

demeure

Titre courant

demeure

Localisation

Localisation

Franche-Comté 25 Scey-Maisières

Aire d'étude

Ornans

Lieu-dit

Maisières-Notre-Dame

Adresse

Grande Rue () 1ère demeure

Référence cadastrale

1816 C 23 à 30, 1978 358 AB 48, 51, 52

Milieu d'implantation

en écart

Parties non étud

enclos, cour, parc, communs, parties agricoles

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 18e siècle, 19e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Personnalitées

Courbet Gustave (habitant célèbre)

Commentaire historique

Le logis, agrandi après le cadastre de 1816, et les parties agricoles datent de la fin du 18e siècle. Les communs ont été construits après le cadastre de 1816. Cette demeure était la propriété de la famille Ordinaire et accueillit souvent le peintre Gustave Courbet.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, enduit

Matériau de la couverture

tuile mécanique, tuile plate

Vaisseau et étage

sous-sol, 1 étage carré

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans, croupe, pignon couvert, noue

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier dans-oeuvre

Protection

Intérêt de l'oeuvre

maison d'homme célèbre

Observations

Cette demeure est un lieu de mémoire habité par la famille Ordinaire, qui occupa une place importante dans la vie culturelle et politique franc comtoise. Le peintre Gustave Courbet y séjourna plusieurs fois auprès de son élève, Marcel Ordinaire, notamment avant son départ en exil en Suisse à la Tour de Peilz, et y peignit plusieurs toiles.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1980

Crédits

© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Date de rédaction de la notice

1981

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Hamelin Liliane, Claerr-Roussel Christiane

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel