Scierie et usine de quincaillerie (clouterie) du Grand Bief ou Genestier

Désignation

Dénomination de l'édifice

Scierie, usine de quincaillerie

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Clouterie

Appelation d'usage

Du Grand Bief ou Genestier

Titre courant

Scierie et usine de quincaillerie (clouterie) du Grand Bief ou Genestier

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Lods

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ornans

Lieu-dit

Le Grand Bief

Références cadastrales

1971 AB 4, 5

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Loue

Partie constituante non étudiée

Cour, logement patronal, logement d'ouvriers, écurie, bâtiment d'eau, aire des matières premières, aire des produits manufacturés, barrage

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1909

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette usine a été construite après le cadastre de 1812. Elle s'étendait en partie sur la commune de Vuillafans (1970 B 630). En 1858, l'usine était constituée d'une scierie et d'une clouterie. En 1909, un barrage a été aménagé par Charles Genestier. La date 1909 et les monogrammes GL et LG figurent sur les linteaux des portes piétonnes côté rue et côté jardin. On ignore à quelle date la clouterie a arrêté sa production. En 1965, la scierie ferme ses portes, elle est actuellement désaffectée. Il n'y a plus aucune machine.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, bois, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à longs pans brisés, pignon couvert, noue

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments installés sur la rive droite de la Loue, comportaient un logement patronal fait de moellons calcaire enduit, à 1 étage carré et 1 étage de comble, à élévation à travées. Le toit à longs pans brisés, à croupes était couvert en ardoise. Le logement d'ouvriers à 1 étage carré, était constitué de moellons calcaire enduit. Le toit à longs pans était couvert de tuiles mécaniques. Les bâtiments de la scierie étaient en bois. Les toits à longs pans et pignons couverts étaient couverts en tuiles mécaniques.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1980

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Hamelin Liliane, Lhomme Annick

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel